Menu Rechercher

    Aide aux survivants

    Commission Solidarité

    La solidarité envers les survivants de la Shoah est une priorité de la Fondation. On estime qu’il reste aujourd’hui 30 000 personnes ayant souffert des persécutions antisémites en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup sont isolés ou se sentent seuls. D’autres ont des difficultés matérielles ou liées à l’âge. La Fondation aide les associations et les institutions à développer des programmes adaptés pour ce public.

    Depuis 2020 - Casip-Cojasor
    "Mon voisin" : favoriser le lien social et l’entraide de proximité

    Avec la crise sanitaire et la fermeture des lieux d’accueil, l’isolement dont souffrent nombre de survivants de la Shoah s’est drastiquement accru. Le projet "Mon Voisin" du Casip-Cojasor permet de l'atténuer en favorisant le lien intergénérationnel et l’accès au numérique.

    Aides au maintien à domicile

    En France, trois organisations financées par la Claims proposent aux survivants de la Shoah des aides à domicile : l'Adiam Solidarité en Ile-de-France, le Casip-Cojasor pour l'Ile-de-France et la moitié Nord de la France, et le Casim pour Marseille et la moitié Sud de la France.

    atelier de l'association Yad Lakashish

    À Jérusalem, l'association Yad Lakashish propose aux survivants de la Shoah de participer à des ateliers d'artisanat qui leur permettent de rester productifs et indépendants, et de vivre leurs dernières années avec une dignité et un respect de soi renouvelés.

    Novembre 2020

    Les personnes ayant reçu une indemnisation "Hardship Fund" de la part de la Claims Conference vont pouvoir bénéficier de deux versements supplémentaires de 1200 € chacun, début 2021 et 2022.

    Proposer un projet

    En France, les programmes pour les survivants peuvent être portés par des institutions médico-sociales (programmes de maintien à domicile ou en EHPAD), ou par des associations (activités culturelles et lutte contre l’isolement des personnes âgées). La Fondation contribue également à aider les rescapés en Israël au travers de programmes mis en place par des associations caritatives. Pour l’Europe, elle a un partenariat avec le Joint Distribution Committee.

    Plus d’information

    Dates de dépôt des dossiers

    Vendredi 5 mars 2021