Menu Rechercher

    Aide aux survivants

    Commission Solidarité

    La solidarité envers les survivants de la Shoah est une priorité de la Fondation. On estime qu’il reste aujourd’hui 30 000 personnes ayant souffert des persécutions antisémites en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Beaucoup sont isolés ou se sentent seuls. D’autres ont des difficultés matérielles ou liées à l’âge. La Fondation aide les associations et les institutions à développer des programmes adaptés pour ce public.

    Juin 2017 : restitution des travaux de l'année 2015-2016 à Montreuil
    Robert Frank témoigne au lycée ORT de Montreuil

    Ce programme de rencontres entre jeunes et aînés d'origine juive a un double objectif : assurer la transmission des mémoires plurielles du monde juif, et créer un lien fort entre les générations. Cette année, ce projet du Casip-Cojasor a été mené avec le lycée ORT Daniel Mayer de Montreuil.

    Du mercredi 2 au mercredi 16 août 2017 à Istres
    L'été des séniors sur la Côte Bleue

    La Fondation Casip-Cojasor organise durant l'été 2017 un séjour de vacances pour les personnes âgées. Pendant deux semaines, les participants pourront bénéficier d’activités adaptées, encadrés par des moniteurs professionnels.

    Proposer un projet

    En France, les programmes pour les survivants peuvent être portés par des institutions médico-sociales (programmes de maintien à domicile ou en EHPAD), ou par des associations (activités culturelles et lutte contre l’isolement des personnes âgées). La Fondation contribue également à aider les rescapés en Israël au travers de programmes mis en place par des associations caritatives. Pour l’Europe, elle a un partenariat avec le Joint Distribution Committee.

    Plus d’information

    Dates de dépôt des dossiers
    • Programmes de lien social (associations) : 
      du 5 février au 24 mars 2017
       
    • Projets internationaux (Israël) :
      du 5 février au 6 mars 2017 
       
    • Programmes médico-sociaux : 
      du 5 août au 5 septembre 2017