Menu Rechercher

    Proposer un projet – Commission Solidarité

    Texte

    Objectifs

    Développer des programmes répondant aux besoins des survivants de la Shoah (y compris les personnes juives ayant vécu en France métropolitaine durant la Seconde Guerre mondiale).

     

    Types de projets soutenus

    • Maintien à domicile (assistance à domicile, soutien psychologique, programmes de volontaires, centres de jour…)
    • Renforcement du lien social et lutte contre l’isolement (activités associatives, voyages adaptés aux personnes âgées…)
    • Amélioration des conditions de vie en EHPAD, en résidences microsociales
    • Accompagnement des aidants de survivants de la Shoah (conseils et aides administratives, programmes de répit…)
    • Aides exceptionnelles (fonds d’urgence, aides matérielles)

    Voir les projets déjà soutenus

     

    Critères d’admissibilité

    • La Fondation ne soutient aucun projet en dehors de ses domaines de compétence. 
    • La demande doit concerner un projet précis bénéficiant aux survivants de la Shoah.
    • La recherche de co-financement est obligatoire.
    • La Fondation soutient des projets déjà initiés.

    Les projets ont pour objectif d’apporter un soutien adapté aux survivants de la Shoah. Il peut s’agir :

    • en priorité, des anciens déportés juifs de France, ainsi que leurs conjoints et enfants, et en particulier des orphelins du fait de la Shoah, 
    • des personnes juives internées dans les camps de France métropolitaine et d’Afrique du Nord,
    • des personnes juives ayant vécu en France métropolitaine pendant la Seconde Guerre mondiale,
    • des personnes juives ayant subi une situation mettant leur vie en danger et arrivées en France métropolitaine après la Libération en provenance de territoires occupés ou administrés par les nazis et leurs alliés,
    • d’autres victimes des persécutions antisémites pendant cette période ayant subi une situation mettant leur vie en danger et vivant en Europe centrale et orientale ou en Israël,
    • des personnes qui ont aidé au sauvetage des Juifs, et notamment les Justes parmi les Nations.

    Les opérateurs sociaux disposent d’une marge d’appréciation pour évaluer, au cas par cas, la qualité de survivant de la Shoah et la situation de besoin des requérants.

     

    Critères d’expertise

    • Pertinence du projet face aux besoins des survivants de la Shoah, impact attendu
    • Inscription du programme dans le projet global de l’organisme, mobilisation effective du personnel (direction, praticiens, cadres, soignants, auxiliaires)
    • Pertinence du budget du projet, justification du montant demandé à la Fondation
    • Qualité des réflexions et de la démarche de l’équipe quant au bien-être des survivants de la Shoah, à domicile ou en institution
    • Compétences du demandeur pour mener à bien le projet
    • Formation et supervision des équipes soignantes et d’encadrement
    • Dispositif d’évaluation des bénéfices pour la population cible

     

    Les porteurs de projet

    En France : institutions médicosociales, associations, organismes à but non lucratif.

    En Israël : institutions sociales, associations à but non lucratif.

    En Europe : en concertation avec le Joint Distribution Committee, les institutions sociales des communautés juives qui se consacrent à l’action médicale, à l’aide psychologique et aux services destinés aux personnes âgées.

    La Fondation n’apporte pas d’aide en direct à des particuliers, mais par l’intermédiaire des structures soutenues.

     

    Modalités de soutien

    En cas d’octroi d’une aide financière, une convention de partenariat est signée.

    Le porteur de projet s’engage à ce que les sommes versées par la Fondation bénéficient aux survivants de la Shoah.

    L’aide de la Fondation est généralement versée en plusieurs phases.

    Le versement du solde est soumis à un bilan. Le porteur de projet s’engage à fournir à la Fondation les documents administratifs et comptables nécessaires et à permettre le contrôle de l’utilisation de l’aide accordée.

    Pour les renouvellements de projets émanant d’institutions médico-sociales, le bilan est réalisé de manière annuelle, suivant une grille de qualification et de reporting.

    Le porteur de projet s’engage à informer le public bénéficiaire du soutien de la Fondation sur ses différents éléments de communication.

     

    Déposer une demande de soutien

    Avant de remplir et déposer un dossier, merci de prendre connaissance de la procédure complète et de nous contacter pour vous assurer de l’éligibilité de votre demande.

    Selon la nature du programme et de l’organisme porteur de projet, les dossiers doivent être présentés selon le calendrier suivant, en distinguant les programmes médico-sociaux (aide à domicile, centres de jours, aide en EHPAD) et les programmes de lien social.

    Dates de dépôt des dossiers :

    • Programmes médico-sociaux
      et projets internationaux (partenariats avec le Joint)  :
       
      Jeudi 10 janvier 2019
       
    • Programmes de lien social (associations culturelles)
      et projets internationaux (
      Israel) :
      du mardi 5 février au vendredi 15 mars 2019 

    Les dossiers incomplets ne sont pas traités.

    Sauf exception, la décision de la Fondation est communiquée dans un délai de 3 à 6 mois après la date limite de dépôt de dossier.

     

    Contact 

    Chargée de mission

    Rachel Rimmer

    Assistante

    Audrey Mayer
    Tél : 01 53 42 63 23
    Email : solidarite@fondationshoah.org

     

    Documents à télécharger

    Programmes de lien social (associations) :

    Partager

    | |