Menu Rechercher

    Proposer un projet

    Texte

    Vous souhaitez obtenir un soutien financier pour vous aider à réaliser un projet en lien avec les missions de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    La Fondation reçoit des propositions de projets variés tout au long de l’année. Après en avoir accusé réception, l’équipe de la FMS mène une instruction approfondie de chacun d’entre eux. Si tous les critères d’éligibilité sont remplis, le dossier est présenté pour avis à la commission thématique concernée, puis pour décision au Bureau et éventuellement au Conseil d’Administration de la Fondation.

    L’instruction peut prendre 3 à 6 mois.

     

    La procédure

    1/ Vérifier l’éligibilité de votre projet

    Qui

    Les projets ne sont pas portés par des particuliers mais par des institutions (sauf exception pour les bourses de recherches). Les projets de publications, par exemple, sont présentés par un éditeur.

    Quand

    Pour instruire votre projet, la Fondation aura besoin de pièces justificatives précises : budget détaillé, autres partenaires prévus etc. Si vous n’en êtes qu’au tout début, il est sans doute trop tôt pour déposer votre dossier. A l’inverse, aucune aide ne peut être accordée de manière rétroactive.

    Quoi

    Les projets sont examinés par 6 commissions thématiques, dont les domaines d’intervention sont détaillés plus bas. En dehors de ces thématiques et types de projets, la Fondation n’accorde aucun financement.

    2/ Télécharger le dossier de demande de subvention

    Il existe différents dossiers en fonction du type du projet (livre, film, voyage pédagogique…) et de la commission dont il dépend. Une fois identifiée la commission à laquelle vous adresser, téléchargez le dossier approprié.

    3/ Prendre contact

    Les relations entre les porteurs de projet et la Fondation reposent sur le dialogue et la connaissance mutuelle. Si vous vous adressez à la Fondation pour la première fois, rapprochez-vous du contact indiqué pour présenter votre projet, poser vos questions et vous assurer de la marche à suivre. Les chargés de missions et leurs assistants sont là pour vous aider dans votre démarche.

    4/ Déposer votre dossier

    Réunissez les pièces demandées et envoyez votre dossier complet au contact précisé dans chaque dossier, avant la date limite indiquée (sauf exception, 2 à 3 sessions par an). L’instruction démarre à la réception de votre dossier complet, et dure 3 à 6 mois.

    Pour toute question, n’hésitez pas à vous rapprocher du chargé de mission compétent ou de son assistant.

     

    Instruction du dossier et décision de la Fondation

    5/ Instruction du dossier

    Un ou deux experts formulent un premier avis sur l’opportunité pour la Fondation de soutenir votre projet. Sur cette base, la commission compétente émet une recommandation sur le soutien possible de la Fondation.

    6/ Décision

    Suivant le montant demandé, et sur la base de ces avis, le Bureau ou le Conseil d’administration de la Fondation prend une décision quant à l’aide à apporter.

    7/ Réponse

    Nous vous recontactons pour vous faire part de la décision prise et des modalités de l’aide accordée, ou pour vous expliquer les raisons de notre refus.

     

    Votre dossier est accepté

    8/ Signature de la convention

    En cas d’octroi d’une aide financière, une convention de partenariat est signée. Elle précise les modalités de notre soutien.

    9/ Suivi de la réalisation du projet

    Pour s’assurer de la bonne utilisation des fonds qu’elle attribue, la Fondation se réserve le droit, à tout moment, de contrôler la mise en œuvre des projets qu’elle soutient. Au-delà du concours financier qu’elle apporte, la Fondation peut faciliter la bonne mise en œuvre de votre projet et aider à sa diffusion, via notre réseau et nos outils de communication.

    10/ Bilan

    Un bilan est programmé, dans certains cas à mi-parcours et systématiquement en fin de projet, afin d’étudier la réalisation du projet au regard des objectifs annoncés et de permettre le versement du solde de l’aide financière accordée.

    Commission Histoire de l'antisémitisme et de la Shoah

    La Fondation soutient la recherche sur l’antisémitisme et la Shoah, en histoire et dans d’autres disciplines telles que la littérature, la sociologie, la philosophie, l’histoire de l’art, les sciences politiques, le droit…

    Les thèmes de recherche peuvent être directement liés à l’extermination des Juifs d’Europe ou toucher des sujets plus larges : antisémitisme, mémoire de la Shoah, liens entre la Shoah et d’autres génocides, etc. Les recherches sur d’autres phénomènes génocidaires du XXe siècle peuvent également être soutenues.

    Les projets de recherche (thèses, séjours de recherche, colloques, publications) peuvent concerner des problématiques françaises, allemandes, européennes et comparées.

    Commission Mémoire et transmission

    Rappeler l’histoire de la Shoah et ses implications est au centre des missions de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Elle soutient à ce titre des initiatives mémorielles (commémorations, plaques, stèles…), ainsi que des projets de tous types permettant de transmettre cette histoire et d’en éclairer des pans parfois méconnus : livres, films, expositions, pièces de théâtre...

    Les projets s’adressent en priorité à un public francophone. Ils visent à une plus grande et meilleure connaissance de cette histoire.

    La Fondation finance également des projets de réhabilitation des lieux de mémoire en France.

    Proposer un projet

    Commission Enseignement de la Shoah

    La Fondation s’associe aux initiatives émanant du monde enseignant pour encourager la transmission de l’histoire de la Shoah auprès des publics scolaires. Elle encourage la mise en œuvre de projets pédagogiques auprès de collégiens et lycéens en finançant des voyages d’études sur les lieux de mémoire. Ils sont précédés d’une préparation adaptée et suivis par la réalisation de projets de restitution.

    Elle facilite aussi la transmission de cette histoire auprès des plus jeunes par le biais de projets éducatifs appropriés à leur niveau.

    La Fondation peut également aider à l’élaboration de ressources pédagogiques (livres, webdocumentaires…) et à l’organisation de formations à destination des professeurs (voyages d’études, séminaires sur la pédagogie de la Shoah).

    Commission Culture juive

    La Fondation contribue au rayonnement de la culture juive et à l’approfondissement de l’identité juive dans sa diversité. Afin d’assurer la transmission de cette culture, elle donne la priorité aux projets concernant la jeunesse, soutenant des programmes de formation d’enseignants et cadres de mouvements de jeunesse, et des projets pédagogiques pour les écoles juives. Plus largement, elle apporte son aide à des manifestations culturelles, ouvrages, documentaires, cours et conférences permettant de valoriser la culture juive auprès du grand public.

    La commission accorde une place particulière aux initiatives permettant de préserver et de faire vivre les langues et cultures yiddish et judéo-espagnoles.

    Elle soutient les études juives par le biais de bourses de recherche et en favorisant la traduction des grands textes de la tradition juive.

    Commission Solidarité

    La commission Solidarité aide les associations et les institutions à développer des programmes adaptés pour les survivants de la Shoah, et, dans certaines conditions, leurs familles.

    Selon la nature du programme et de l’organisme porteur de projet, les dossiers doivent être présentés selon un calendrier propre, distinguant les programmes médico-sociaux (aide à domicile, centres de jours, aide en EHPAD) et les programmes de lien social.

    Les projets hors de France, en Europe et en Israël, font l’objet d’une procédure spécifique.

    Proposer un projet

    Commission Lutte contre l’antisémitisme et dialogue interculturel

    La commission examine les projets innovants visant à combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes et à promouvoir le dialogue interculturel. L’intolérance prenant appui sur l’ignorance, elle accorde une place particulière aux actions éducatives œuvrant pour le dialogue et la connaissance mutuelle. Si l’aide de la Fondation peut porter sur des projets de toutes natures (rencontres, livres, films, pièces de théâtre…), son chantier prioritaire concerne la lutte contre la propagation des discours antisémites sur Internet et les réseaux sociaux, où se répandent presque sans entrave les discours les plus haineux.

    La commission soutient également les projets de recherche et de veille liés à l’antisémitisme et permettant de mieux appréhender ce phénomène et ses évolutions récentes.

    Proposer un projet

    Collection Témoignages de la Shoah

    La Fondation édite une collection de témoignages, en partenariat avec les éditions Le Manuscrit et Storylab. L’objectif est de conserver et de diffuser les récits des victimes des persécutions perpétrées contre les Juifs lors de la Seconde Guerre mondiale. Cette collection présente des textes jusqu’alors inédits ou indisponibles, écrits par des survivants de la Shoah francophones, qu’ils aient été déportés, internés ou cachés, en France ou dans d’autres pays.

    Préalablement à son édition, chaque témoignage est soumis à l’examen d’un comité de lecture, présidé par Serge Klarsfeld. Constitué d’anciens déportés et d’historiens spécialistes de la Shoah, il est le garant scientifique et moral des ouvrages publiés.

    Proposer un manuscrit

    Partager

    | |