Menu Rechercher
Couverture L’Éclaireur
Lancement de la revue : septembre 2018

L’Éclaireur est une revue trimestrielle de pensée juive, lancée à l’initiative des Éclaireuses et éclaireurs israélites de France (EEIF). Elle souhaite participer à la diffusion et au renouvellement de la pensée juive, dans l’esprit de la mission d’éducation et de transmission des EEIF.

Maurice Wolman
À paraître aux éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah

Maurice Wolman est l’un des six survivants du convoi n° 16 parti de France le 7 août 1942, déportant à Auschwitz plus de mille innocents arrêtés parce que juifs. Trois ans plus tard, Maurice a noirci cinq cahiers pour témoigner de ce qu’il a vu et subi durant ses trente-trois mois sous le joug nazi.

La Torah n’est pas au ciel - Eliezer Berkovits
Éditions de la revue Conférence - 2018

Dans cette synthèse magistrale, Eliezer Berkovits (1908-1992), un des grands rabbins et philosophes juifs du XXe siècle, analyse avec clarté les enjeux profondément humains de la Loi juive, la halakhah. Sa réflexion est nourrie de ses responsabilités de grand rabbin de Berlin en 1939, où il mesura comment une application trop rigide de la loi pouvait avoir des effets catastrophiques.

Enfants de Paris (1939-1945) - Philippe Apeloig
Gallimard - 2018

Pour apporter sa pierre à l'histoire de sa famille comme à celle des "Enfants de Paris", victimes de la guerre, de l'Occupation et des combats de la Libération, Philippe Apeloig a réuni les photographies de toutes les plaques commémoratives de la Seconde Guerre mondiale à Paris.

À consulter en ligne

Le Concours national de la Résistance et de la Déportation 2018-2019 a pour thème "Répressions et déportations en France et en Europe, 1939-1945. Espaces et histoire." Cette année, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah coordonne la brochure pédagogique du CNRD.

Des noms derrière des numéros - Hans-Joachim Lang
Rencontre autour du livre : jeudi 14 mars 2019, 18h30 à la Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg

En août 1943, des membres de la SS assassinèrent, dans la chambre à gaz du camp de concentration de Natzweiler-Struthof, 29 femmes et 57 hommes, tous Juifs ou d'origine juive. Hans-Joachim Lang a mené l'enquête pour retrouver les noms de ces 86 victimes.