Menu Rechercher
Journal dédié à mes chers parents - Nicolas Rosenthal
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2019

Écrit par un adolescent juif allemand en France de janvier 1940 à juin 1942, le Journal de Nicolas Rosenthal se distingue par ses qualités descriptives et littéraires. Il est préfacé et annoté par l'historien Michel Laffitte.

Les Judéo-Espagnols à Marseille - Xavier Rothéa
Éditions Petra - 2019

Sur la base de documents d’archives administratifs, de documents familiaux et de témoignages, cet ouvrage retrace le parcours des familles judéo-espagnoles à Marseille, de leur arrivée au début du XXe siècle, à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en s’attachant en particulier au sort de ceux, nombreux, qui furent déportés vers les camps nazis.

Le Chant des Remparts - Myriam Maman
Éditions Lichma - 2019

Le Chant des Remparts est un essai sur La Légende d’un Prince, un conte initiatique écrit en 1943 dans un atelier de confection du ghetto de Lodz en Pologne. L'auteur rend hommage à ses créateurs, enfants et adultes, qui ont fait de l'écriture de ce texte un acte de résistance et de foi dans l'éducation, la transmission et la vie. 

La Vie d’un homme - Samuel Levi
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2019

Enfant caché et fils de survivants de la déportation, Samuel Levi réunit ici ses souvenirs et les traces retrouvées de l’histoire des siens.

Du Shtetl au CLEJ à Corvol
À paraître dimanche 10 mars 2019 aux éditions du CLEJ

Le Club laïque de l'enfance juive (CLEJ) réédite une version enrichie du catalogue de l'exposition de 2017 célébrant les 70 ans de son existence. 

Éditions de la Bibliothèque Medem - 2019

À travers les personnages de ce roman magistral, Mendele Moykher-Sforim (1836-1917) dessine d’un trait puissant et caustique le cercle des espérances qui portent et enserrent les Juifs de son époque en Europe orientale.

Dans les bagnes du tsar - H. Leivick
Éditions de l'Antilope - 2019

Dans un récit magistral, le grand poète yiddish H. Leivick relate ses six années de travaux forcés dans les bagnes du tsar, puis sa traversée de la Russie, les fers aux pieds. Il livre ainsi, au crépuscule de sa vie, un témoignage exceptionnel.