Menu Rechercher
Avril 2019

L'Observatoire du Conspirationnisme publie un rapport inquiétant sur la prolifération des théories du complot, largement favorisée par les réseaux sociaux. Mais il formule aussi des recommandations applicables à l'éducation, la justice, la presse et les plateformes numériques. 

Une odyssée judéo-espagnole - Isaac Papo
Éditions Lior - 2019

Fruit de 30 ans de recherches, l'ouvrage d'Isaac Papo restitue la trajectoire de sa famille depuis son long séjour dans l’Empire ottoman jusqu’à ses passages en Italie et en Espagne où elle se réfugie en 1942. Au-delà de cet exemple personnel, il permet de comprendre les ressorts psychologiques du monde judéo-espagnol. 

Une famille racontée par elle-même. Lola Carr et Hazel Karr
Exposition jusqu'au samedi 15 juin 2019 à la Bibliothèque polonaise de Paris

La Bibliothèque polonaise de Paris présente une exposition des tableaux que deux artistes, Lola Carr et Hazel Karr, mère et fille, ont consacrés à leur famille, celle du célèbre écrivain de langue yiddish, Isaac Bashevis Singer. Un catalogue est édité à cette occasion.  

Mémoires de Léon Poliakov
Éditions Tiamat - 2019

Prisonnier de guerre évadé et résistant, Léon Poliakov commence à rassembler pendant la guerre des documents sur les crimes nazis et la collaboration. Il fait ensuite partie de la délégation française au procès de Nuremberg. En 1951, il publie Le Bréviaire de la haine, première tentative systématique de documenter l'extermination des Juifs.

Couverture - Les Juifs et la modernité, de Perrine Simon-Nahum
Éditions Albin Michel - 2018

Héritiers d’une culture où sacré et profane s’entremêlent, les Juifs sont les premiers à s’engager dans l’aventure des sciences de l’homme qui marque le XIXe siècle. Cette rencontre entre judaïsme et modernité éclaire d’un jour nouveau l’histoire politique et intellectuelle française.

Journal dédié à mes chers parents - Nicolas Rosenthal
Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2019

Écrit par un adolescent juif allemand en France de janvier 1940 à juin 1942, le Journal de Nicolas Rosenthal se distingue par ses qualités descriptives et littéraires. Il est préfacé et annoté par l'historien Michel Laffitte.