Menu Rechercher

    Serge et Beate Klarsfeld, guérilleros de la mémoire. Un film d’Elisabeth Lenchener

    2010
    Texte

    Née en 1939, à Berlin, Beate Kunzel, Allemande luthérienne, fille d'un soldat de la Werhmacht, rencontre à vingt ans, au hasard d'une station de métro parisien, Serge Klarsfeld, juif français, orphelin d'un père mort en déportation. C’est alors le début du roman d'amour et d'aventures de ce couple entré de son vivant dans la légende. Une histoire qui nous mène du Chili à Auschwitz, de Venise à Cologne, de Nice à la Paz, et de prisons en prétoires.

    Elisabeth Lenchener nous fait découvrir le fonctionnement de ce couple et de leurs enfants Arno et Lida. Infaillibles et soudés dans leur engagement, partageant tout, le quotidien, l'amour des animaux, leurs bureaux et même leur chéquier. Famille ordinaire et hors-norme à la fois.

    Leurs actions ont bousculé le cours de l'histoire et fait changer le contenu des manuels scolaires. Beate, déclare avoir "toujours agi en tant qu’Allemande, n’oubliant jamais sa responsabilité historique et morale". Par ses actes militants et symboliques - comme la gifle au Chancelier Kiesinger - elle a su réveiller les consciences et laver l’honneur de son pays.

    Et parce que d'après Serge : "la Shoah, ce n'est pas 6 millions. C'est 1+1+1+1+...", il s'est efforcé de rendre l'individualité à chaque victime du nazisme, leur nom, leur visage, leur identité, leur histoire, en créant le Mémorial des déportés juifs de France, sépulture symbolique pour qu'ils ne soient jamais oubliés.

    Texte

    Documentaire, France, 2010, 52 min, France Télévisions, Online Productions, Di-Zahav, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah

    Partager

    | |