Mémoire | Publication

Les enfants cachés des Tilleuls - Dominique Lardet

Dominique Lardet relate l'histoire du Préventorium Les Tilleuls, à partir de témoignages et d'archives, notamment des cahiers oubliés écrits par les enfants des Tilleuls, de juin 1935 jusqu'à la Libération. Ce préventorium établi dans le village de Prélenfrey, niché aux pieds des falaises du Vercors en Isère, a accueilli plusieurs dizaines d'enfants juifs, tandis que les villageois de Prélenfrey ont également offert le refuge à des familles juives.

Editions PUG - 2024

Écrit chronologiquement, ce livre se divise en deux parties. La première couvre la période allant de l'ouverture du Préventorium en 1935 jusqu'à septembre 1943. La seconde débute en 1943 avec l'arrivée des nazis à Prélenfrey.

Dans la première partie, l'auteure s'intéresse de près aux premières années du Préventorium Les Tilleuls, créé pour accueillir les enfants pré-tuberculeux. Prélenfey est assez isolé géographiquement et donc relativement épargné par les persécutions antijuives. L'atmosphère est donc alors assez détendue, et le lieu aurait compté une douzaine de pensionnaires Juifs en 1941 et 1942.

Dans la deuxième partie, avec l’arrivée des nazis, l'atmosphère devient menaçante. Le Préventorium et le village basculent dans l'illégalité et la clandestinité. Madame Guidi, la directrice des Tilleuls, cache des enfants juifs sous de fausses identités. Ils sont sauvés d'une arrestation et d'une potentielle déportation grâce à Anne Olkowsky, infirmière résistante, qui, lors des visites des nazis, les fait passer pour des tuberculeux contagieux. Elle a également empêché la fusillade de 32 résistants et jeunes juifs en intervenant auprès des soldats. Le livre met également en avant le sauvetage de familles juives par les villageois de Prélenfrey, qui les ont cachées ou n'ont pas révélé leur présence. 

L'auteure raconte aussi l'histoire de la résistance du village et de son sanatorium, qui servait de cache d'armes pour les résistants du maquis du Vercors

Enfin, l'auteure consacre du temps à la libération de la région, incluant celle de Prélenfrey, ainsi qu'aux réactions des différents habitants du village et du Sanatorium. On y retrouve notamment Anne Olkowsky, très critique vis-à-vis de l'épuration, et les immenses moments de joie vécus par les enfants du sanatorium.

Les enfants cachés des Tilleuls -  Dominique Lardet

Dominique Lardet est professeure de lettres retraitée. Sa famille trouva refuge à Prélenfrey pendant la guerre et s'y enracina. C'est en découvrant dans les cahiers des textes rédigés par son père adolescent qu'elle décida d'entreprendre l'écriture de ce livre.

 Préface de l'historien Tal Bruttman, spécialiste de la Shoah et de l'antisémitisme.

Cet ouvrage qui paraît en juin 2024 aux éditions PUG a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.