Menu Rechercher

    Le Fantôme de Theresienstadt, de Baptiste Cogitore

    2019
    Texte

    En octobre 1942, Hanuš Hachenburg, un jeune orphelin juif tchèque de 13 ans est déporté dans le camp-ghetto de Theresienstadt.

    Conçu par les nazis à des fins de propagande comme un "camp modèle", des milliers de Juifs y sont enfermés, dont de nombreux artistes et intellectuels.

    Dans l'une des baraques, une quarantaine de jeunes garçons décide de résister en créant un journal clandestin, Vedem, et proclame la création d'une république imaginaire et fraternelle où chaque enfant est libre : la République de Škid.

    C'est là qu'Hanuš Hachenburg, écrit On a besoin d’un fantôme, une courte pièce de théâtre pour marionnettes, œuvre satyrique étonnante de lucidité.

    Hanuš mourra dans une chambre à gaz d'Auschwitz-Birkenau et son œuvre ne sera découverte que 70 ans plus tard.

    Le Fantôme de Theresienstadt raconte l'histoire extraordinaire de cette œuvre et de son auteur. En donnant la parole à d'anciens camarades de Hanuš, et en explorant des archives qui attestent de la vaste entreprise de mystification qu'était le ghetto de Theresienstadt.

    Le Fantôme de Theresienstadt

    Dessin : Emmanuel Prost / Sancho et & C°

    Texte

    Documentaire, France, 2019, 52 minutes, Sancho & C° / Alsace 20 / RTGE / Rodéo d'âme.

    Ce film a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |