Menu Rechercher

    Le camp de Drancy, seuil de l’enfer juif. Dessins et estampes, 1942-1947 - Georges Horan-Koiransky

    Éditions Créaphis - 2017
    Texte

    Libéré du camp de Drancy en mars 1943, Georges Horan fixe sur le papier ce dont il fut témoin durant ses huit mois d’internement. Encouragé par René Blum, le jeune frère de Léon Blum, avec qui il se lie d'amitié à Drancy, il dessine et écrit ces "choses vues" au camp, pour "se libérer d’une obsession".

    Il publie en 1947 Le camp de Drancy (seuil de l’enfer juif). Ce recueil de 56 estampes, essentiel dans la connaissance du camp de Drancy, était à peine connu il y a seulement quelques années. Véritable témoignage graphique, il constitue un document exceptionnel qui relate avec émotion et talent la misère quotidienne et l’effroi des internés.

    Il est réédité ici dans une version enrichie d’une analyse critique et de documents inédits, dont des dessins préparatoires et des extraits du Journal d’un interné de Georges Horan, publié en parallèle aux éditions Créaphis. 
     

    Georges Horan-Koiransky

    Estampe réalisée par Georges Horan-Koiransky et publiée en 1947 dans Le camp de Drancy (seuil de l’enfer juif).

    Texte

     
    Édition présentée et commentée par Benoît Pouvreau
    Avant-propos de Serge Klarsfeld
    Préface de Claire Fuchs-Koiransky

    Benoît Pouvreau est historien et chercheur au service du patrimoine culturel du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis. Il a notamment participé à la publication de l'ouvrage Les graffiti du camp de Drancy (2014).


    Ouvrage paru aux éditions Créaphis, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Commander ce livre après de la librairie du Mémorial de la Shoah.

     

    Exposition

    Drancy, au seuil de l’enfer : dessins de Georges Horan-Koiransky 

    Du dimanche 17 septembre 2017 au dimanche 15 avril 2018

    Mémorial de la Shoah de Drancy
    114, avenue Jean Jaurès
    93700 Drancy

    Partager

    | |