Menu Rechercher

    Journal d'un interné. Drancy 1942-1943 - Georges Horan-Koiransky

    Vient de paraître aux éditions Créaphis
    Texte

    Georges Horan-Koiransky est interné au camp de Drancy en 1942-1943. Connu pour ses estampes publiées en 1947 sous le titre Drancy, seuil de l'enfer juif, Georges Horan livre ici un texte exutoire rédigé dans les semaines qui suivirent sa libération. Il s'agit de "fixer sur le papier" ce dont il fut témoin au cours de son internement.

    Ce récit inédit, récemment découvert par sa famille, documente notamment l'été 1942 : une période charnière de l'histoire du camp, qui devient alors le camp de transit de l'ensemble des camps d'internement des Juifs de zone occupée comme de zone libre, principalement vers Auschwitz-Birkenau. 

    Contrairement à sa correspondance avec sa famille, ce texte à usage privé, écrit pour lui-même, ne force pas l'auteur à l'optimisme. Il fait preuve d'humour, d'ironie et de lucidité, s'autorise un style très personnel qui ajoute à ce récit une indéniable dimension littéraire.

    Cette édition, présentée et commentée par Benoît Pouvreau, reproduit le tapuscrit de Georges Horan dans son intégralité.

    Préface de Thomas Fontaine, historien, directeur du musée de la Résistance nationale de Champigny-sur-Marne.

    Journal d'un interné. Drancy 1942-1943 - Georges Horan-Koiransky
    Texte

     

    J'écris ceci pour moi. Pour me libérer d'une obsession. J'essayerai difficilement d'être objectif et m'appliquerai à n'être qu'un témoin, un oeil attentif. Si la subjectivité ne veut point se soumettre, tant pis. [...] Peut-être en donnerai-je une lecture, afin que personne ne m'interroge plus sur Drancy. Je suis intoxiqué de Drancy, saturé. Toutes ses images - j'en ai fait des centaines, peut-être un millier – me sont familières ; elles sont impressionnées dans ma pensée, et mes yeux les reconstituent. Je dors encore sous leur maléfique influence. Je n'ai que ce moyen de leur échapper ; les fixer sur le papier. [...] Mais j'ai promis aux compagnons de retracer leur misère. C'est un devoir. De ces centaines de croquis, de silhouettes, je dois tirer une documentation vengeresse. 

    Extrait de l'avant-propos de Georges Horan - 16 avril 1943

     

    Ouvrage paru aux éditions Créaphis avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Commander le livre auprès de la librairie du Mémorial de la Shoah

     
    Les estampes de Georges Horan sont rééditées en parallèle par les éditions Créaphis, sous le titre Le camp de Drancy, seuil de l’enfer juif. Dessins et estampes, 1942-1947.

     

    Exposition

    Drancy, au seuil de l’enfer : dessins de Georges Horan-Koiransky 

    Du dimanche 17 septembre 2017 au dimanche 15 avril 2018

    Mémorial de la Shoah de Drancy
    114, avenue Jean Jaurès
    93700 Drancy

    Partager

    | |