Menu Rechercher

    Journal d’un résistant juif dans le Sud-Ouest - Roger Fichtenberg

    Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah - 2015
    Texte

    Roger Fichtenberg est né en 1921 dans le XIe arrondissement au sein d’une famille parisienne depuis plusieurs générations. En juin 1940, devant l’avancée des troupes allemandes, les Fichtenberg se réfugient à Lapalisse, à 25 km au nord-est de Vichy. Roger entre aux Éclaireurs israélites de France (EIF) en mai 1941. Suite aux rafles de Juifs dans la zone dite "libre" (août 1942), il fonde avec d’autres la branche clandestine du mouvement, la "Sixième". Son totem, "Jaguar", sera son nom de guerre.

    À partir de Moissac (Tarn-et-Garonne), quartier général des EIF, l’organisation clandestine met en oeuvre le sauvetage de milliers d’enfants juifs. Réalisation de faux papiers, recherche de planques, convoyage et passages des frontières suisse et espagnole, diffusion de tracts clandestins… Roger brave les dangers en sillonnant la zone Sud. Intégré à l’état-major des FFI du Lot-et-Garonne, il participe à la libération d’Agen où il occupe la préfecture (19 août 1944), et contribue au rétablissement des institutions républicaines.

    À partir de ses notes des années de guerre, Roger Fichtenberg nous fait partager le cheminement exemplaire d’un jeune homme juif dans la Résistance.

    Journal d’un résistant juif dans le Sud-Ouest - Roger Fichtenberg
    Texte

    Préface de Serge Klarsfeld

    Annoté par Katy Hazan

    Collection Témoignages de la Shoah, éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah

    180 pages / 69 illustrations

    Prix : 19,90 € - Livre numérique : 10,90 €

     

    Commander le livre auprès de la librairie du Mémorial de la Shoah

    Livre disponible au format numérique

    Partager

    | |