Menu Rechercher

    Sur les traces de la Shoah en Ukraine

    Année universitaire 2016-2017
    Texte

    Depuis la rentrée universitaire 2016-2017, l’association Yahad-In Unum et l’Institut National Universitaire d’Albi s'associent pour proposer une unité d’enseignement sur le thème « Héritage historique européen et réflexion citoyenne ». 17 étudiants en 3e année de licences d’histoire, de sociologie et de géographie y participent. L'étude de la Shoah à l'Est de l'Europe leur permet de questionner les mécanismes qui conduisent du racisme à la barbarie et de l’indifférence aux actions de sauvetage.

    Durant le second semestre, un voyage dans la région de Lviv, en Ukraine, a permis aux étudiants de mieux appréhender l'histoire des exécutions de masse dont furent victimes Juifs et Tsiganes durant la Seconde Guerre mondiale.

    Guidés par des membres de Yahad-In Unum, ils se sont rendus sur les sites de fosses communes localisées par l'association. Des rencontres avec des témoins des tueries, la visite des Archives de l'Université nationale de Lviv et la découverte des vestiges de la communauté juive ukrainienne d'avant-guerre leur ont permis de mieux contextualiser ces évènements.

     

    Crédits : Yahad-In Unum / Alexis Kosarevskyi

    Texte

    "Nous sommes immergés dans la mémoire de Petro. Âgé de 10 ans à l’époque, il a tout vu : l’arrivée des allemands, la formation du ghetto, de la police juive, la faim, jusqu’à la fusillade. (...) De ses pas énergiques, il nous guide dans le village. À travers ses mots, deux images se superposent : celle du passé où l’on devine la vitalité de la communauté juive d’alors, et celle du présent, sans trace de cette dernière. Les seules marques visibles se résument à deux monuments mémoriaux à l’extérieur du village, près d’un ancien champ de tir soviétique transformé en un lieu de mise à mort en juillet 1942. Cachés à la vue de tous reposent les corps de plus de 4 000 juifs."

    Clémence, Maxime, Laura et Louise (billet complet sur le site de Yahad-In Unum)

     

    Travaux de restitution

    À leur retour, les étudiants ont réalisé une exposition et organisé un cycle de conférences. Ces travaux de restitution ont été présentés dans les locaux de l'université durant la Semaine d’éducation et d’actions contre le racisme et l’antisémitisme, du 18 au 25 mars 2017.
     

    Ce voyage pédagogique a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |