Menu Rechercher

    Le Petit Prince / Der Kleyner Prints. Une pièce en yiddish d'après Antoine de Saint-Exupéry

    Spectacle donné en novembre 2017 à l'espace Rachi, Paris
    Texte

    Le Petit Prince, pur et compatissant, voit au cœur des choses sans jamais les juger selon les apparences. Il nous permet de ne pas oublier l’enfant que chacun de nous a été.

    À l'occasion des 70 ans du Petit Prince, le Troïm Teater a voulu faire résonner l'oeuvre de Saint-Exupéry en yiddish. L’adaptation théâtrale reste fidèle à la trame du texte. Un narrateur conte la rencontre du pilote et du Petit Prince, première d’autres étranges et poétiques découvertes qui suscitent questionnement et émerveillement chez le jeune héros. La mise en scène insiste sur la vision humaniste du monde proposée par le Petit Prince, sur l’importance de conserver sa singularité, de ressentir amour et compassion envers les vulnérables, de préserver une part de rêve.

    Comme toutes les pièces jouées par la troupe, cette adaptation est surtitrée en français. 


    Distribution

    D'après Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry
    Adaptation et mise en scène : Amos Oren
    Avec Léopold Niborski (le Petit Prince)

    Durée : 1 heure

    La Compagnie Troïm Teater (Théâtre du Songe) est née en 2001 dans le cadre des activités culturelles de la Maison de la Culture Yiddish – Bibliothèque Medem. Il s'agit d'une troupe amateure, qui joue uniquement et entièrement en yiddish.

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient les ateliers de théâtre de la compagnie Troïm Teater.

    La troupe du Troïm Teater

    La troupe du Troïm Teater autour de Léopold Niborski, interprète du Petit Prince. Crédit : Maison de la culture yiddish-bibliothèque Medem

    Texte

    Avant la Seconde Guerre mondiale, le yiddish était parlé par onze millions de Juifs en Europe. Il a pratiquement disparu en même temps qu'eux. Dans cette même guerre, Antoine de Saint-Exupéry a trouvé la mort en essayant de libérer la France.

    Monter la pièce du Petit Prince en yiddish, c'est saisir l'opportunité de créer une rencontre entre le texte immortel de Saint-Exupéry et cette langue, par-delà le temps et l'espace. La dédicace du livre semble par ailleurs nous y autoriser. Saint-Exupéry a en effet dédié son livre à son ami Léon Werth, un juif français qui s'était caché dans le Jura sous le gouvernement de Vichy.

    Amos Oren

     

    Représentations

    Jeudi 2 novembre 2017, 20h45
    Dimanche 5 novembre 2017, 16h30

    Espace Rachi
    39, rue Broca 75005 Paris

    Tarifs : 18 € / 24 € 

    Réservation en ligne

     

    Partager

    | |