Menu Rechercher

    Les Gryner 1945-1953 - Sabine Zeitoun

    À paraître en juillet 2021 aux Éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah
    Texte

    Des réfugiés juifs polonais en France après la Shoah

    Gryner, "vert" en yiddish, est le terme employé par les Juifs d’Europe de l’Est immigrés en France avant la Seconde Guerre mondiale pour désigner les "nouveaux venus" de ces mêmes pays arrivés après 1945. Leurs motivations étaient diverses, mais ils avaient en commun de ne plus vouloir vivre dans un "pays-cimetière" où leurs proches avaient été exterminés.

    La présente étude propose une approche historico-sociologique de cette population à travers les parcours de survivants de la Shoah originaires de Pologne. Elle s'est appuyée sur une importante campagne d’entretiens avec ces Gryner ou leurs enfants, menée avec le Farband-Union des sociétés juives de France en partenariat avec la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. L’analyse de ces témoignages est venue enrichir celle des précédents entretiens, et s’ajouter aux recherches effectuées dans des fonds d’archives et la littérature disponible.

    Cette synthèse nous permet désormais de mieux appréhender le passé traumatique de ces Juifs polonais, leurs motivations à s’exiler, leur choix de reconstruire une vie familiale et professionnelle en France, leurs sociabilités et modalités d’intégration dans la société française d’après-guerre. Elle jette ainsi les bases d’un champ d’étude encore peu défriché.

    Les Gryner 1945-1953 - Sabine Zeitoun
    Texte

    Réalisé durant deux ans par l’historienne Sabine Zeitoun, sur une idée du Dr Richard Prasquier, ce travail a bénéficié de la participation de Jean-Charles Szurek, directeur de recherche émérite au CNRS.

    Avant-propos du Dr Richard Prasquier, de Jean-Charles Szurek et d’Henry Battner. 

    Collection Témoignages de la Shoah (éditions Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah). 

    Partager

    | |