Menu Rechercher

    La boxe ou la vie - Noah Klieger

    Editions Elkana - 2008
    Texte

    Noah Klieger a reçu en cadeau le don de survivre ; c’est ce qu’il s'attache à nous démontrer tout au long de ses récits : il s’en tire toujours d’extrême justesse. Depuis le début, où à l’âge de 16 ans, en 1942, il exige la libération de son père devant un officier SS. Jusqu’à la fin, où il termine vivant une "marche de la mort" aux côtés de 600 autres prisonniers arrivés à Ravensbrück à bout de forces, alors qu’ils étaient 3000 au départ du camp de Dora.

    À Auschwitz, un officier SS passionné de boxe organisait des combats entre déportés pour divertir ses hommes. Sans rien connaître au noble art, Klieger s'est fait passer pour un boxeur et a réussi à duper les SS en apprenant quelques rudiments auprès d'un vrai boxeur. Cela lui permettra de survivre car les déportés qui composaient l'équipe de boxe étaient mieux traités et recevaient une ration supplémentaire de soupe. Dans le camp, Noah Klieger fera la connaissance de Victor "Young" Perez, champion du monde des poids mouches en 1931, assassiné en janvier 1945 lors d'une "marche de la mort" après l'évacuation du camp.

    Après la Libération, Noah Klieger fera partie de l’équipage de l’Exodus. Il se portera volontaire pour combattre pour l’Indépendance d’Israël.

    Il a collaboré pendant plus de 50 ans à Yediot Aharonot, le principal quotidien, d'abord en tant que journaliste sportif, puis comme spécialiste de l’histoire, du judaïsme et de la Shoah. Il était également correspondant du journal français L'Équipe pendant de nombreuses années.

    Noah Klieger est décédé le 13 décembre 2018 en Israël à l'âge de 92 ans.

    Couverture La boxe ou la vie
    Texte

    Ce livre a été publié avec le soutien de l'association La Marche des Vivants. La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a soutenu une série de conférences organisées à l'occasion de sa sortie.

    Commander cet ouvrage

    Partager

    | |