Menu Rechercher

    Vivre, tout simplement...

    Institution Lamartine de Belley (01) - juin 2020
    Texte

    Les élèves de Terminale générale de l'Institution Lamartine de Belley dans l'Ain ont réalisé cette année un parcours de mémoire sur les enfants d’Izieu, de leur lieu de vie à la Maison jusqu’à leur extermination à Auschwitz. 

    Après avoir étudié, en classe, la mise en place des mécanismes et du bilan de la Shoah dans le cadre du programme d’Histoire, ils ont effectué une visite au musée-mémorial de la maison d'Izieu, située non loin de chez eux, puis un voyage scolaire à Cracovie de quatre jours en février, intégrant la visite de la ville sur les traces de la vie juive, ainsi que celle du camp d'Auschwitz-Birkenau. La restitution de ce travail devait donner lieu à une exposition photographique des photos prises par les élèves, sur le thème "Traces et mémoires de la Shoah", lors d’une soirée qui devait ouverte au public, et à un débat sur la place de la mémoire et des traces de la Shoah aujourd’hui.
     

    Deux élèves du lycée Lamartine de Belley à Auschwitz-Birkenau - capture écran 

    Texte

    À cause de la crise sanitaire, ce projet n'a pu arriver à son terme. Mais une élève, Myriam Danheux (alias Phénix du Lac), a filmé toutes les étapes de ce travail et propose un film qui en donne une excellente restitution. 

    Avec un sens du tempo maîtrisé et une maturité remarquable pour son âge, elle alterne images des deux voyages à Izieu et en Pologne (intégrant en particulier des archives sur les déportés juifs d'Auschwitz), et entretiens avec ses camarades réalisés après le voyage. Quant à la bande-son, elle enchaîne silences éloquents, musique adaptée au contexte, et paroles des élèves qui expliquent ce qu'ils ont ressenti et appris grâce à ce projet. Ils disent aussi bien l'horreur et l'incrédulité éprouvées sur les lieux de l'extermination que leur émotion à découvrir la ville de Cracovie, et, depuis la synagogue jusqu'au cimetière, tout un passé et une culture juive méconnus. Beaucoup disent de ce voyage qu'il les a changés, et leur a donné une leçon de tolérance pour l'avenir. 

    Véritable plaidoyer en faveur de tels projets pédagogiques, ce travail montre que le ressenti des élèves sur les lieux joue beaucoup dans leur compréhension de ce que fut la persécution et l'extermination des Juifs d'Europe.  

    "Vivre, tout simplement... "

    Un film de Phénix du Lac (Myriam Danheux) - 30 mn - 2020 

     

    Partager

    | |