Menu Rechercher

    Raconter, transmettre, lutter contre la haine

    Collège Delalande d'Athis-Mons - Mai 2020
    Texte

    Les élèves de 3e2 du collège Michel-Richard Delalande à Athis-Mons ont imaginé et réalisé, pendant le confinement, un Journal des projets menés pendant cette année écourtée, dans lequel ils reviennent sur leurs principales réalisations en s'attachant à exprimer leurs émotions. 

    La première partie du Journal est consacrée à l'exposition qu'ils ont réalisée sur Ilan Halimi, assassiné en janvier 2006 parce que juif, après avoir été kidnappé, séquestré et torturé. Elle a été présentée dans leur collège en janvier 2020 devant des élèves, des professeurs, ainsi qu'Emilie Frèche, auteur avec Ruth Halimi de 24 jours, la vérité sur la mort d'Ilan Halimi (Seuil, 2009), Jérôme Guedj (conseiller départemental de l’Essonne), Robin Reda (député de l’Essonne) et plusieurs élus de la ville d’Athis-Mons.

    L'autre réalisation racontée dans le Journal s'inscrit dans le cadre du Projet européen Convoi 77, qui consiste à rassembler le plus d'informations possibles sur les 1310 hommes, femmes et enfants déportés par le dernier convoi parti de Drancy vers Auschwitz le 31 juillet 1944, et dont 726 personnes ont été gazées dès leur arrivée. Pour cela, il est proposé à des collégiens et lycéens de rechercher, dans leur ville ou leur village, les traces de ces personnes déportées qui naquirent et vécurent là où ils vivent aujourd’hui.

    Après le travail initié sur le destin de Bernard Goldstein (année scolaire 2017-2018) et celui engagé sur les parcours de ses quatre cousins Mina, Jacques, Dora et Jean Bender (année scolaire 2018-2019), les professeurs (M. Huguet, Mmes Le Pogam et Goumain), ont souhaité poursuivre en proposant à leurs nouveaux élèves de 3e de cette année 2019-2020 de prendre en charge la rédaction des biographies d’Adolphe et Fortunée Halimi et leurs trois enfants Claude, Jacques et Josiane. A l'aide de documents d'archives, notamment privées, et de photos, ils ont reconstitué le parcours de la famille. 

    Rencontre entre la classe de 3e2 et Daniel Urbejtel au collège en 2019 - crédit : Clément Huguet

    Texte

    En décembre 2019, les élèves ont également visité le Mémorial de la Shoah à Paris et rencontré, quelques jours plus tard, Daniel Urbejtel, déporté à 13 ans par le convoi 77. 

    En somme, nous voulons, en racontant des histoires individuelles, participer à la lutte contre l’antisémitisme et les préjugés racistes qui n’ont, hélas, pas disparus. 

    Chaque article du Journal sur ces quatre événements est écrit par un petit groupe d'élèves, toujours avec beaucoup de sincérité dans leurs propos. Il faut saluer leur persévérance, ainsi que celles de leurs professeurs, à avoir réalisé ce Journal malgré la fermeture de leur collège pendant le confinement. 

     

    ▶︎ LIRE LE JOURNAL DES ÉLÈVES 

    ▶︎ En savoir plus sur les projets sur leur site internet 

     

    Le projet "Raconter et transmettre pour lutter contre la haine" a été soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Et l'ensemble du projet "De la famille Halimi (Lyon, 1944) à Ilan Halimi (Paris, 2006)" a remporté en février 2020 le Prix Ilan Halimi contre l’antisémitisme 2020, décerné par le Conseil départemental de l’Essonne. Créé en 2014, ce prix est différent du prix national du même nom. 

    Partager

    | |