Menu Rechercher

    Triangle rose. La persécution nazie des homosexuels et sa mémoire - Régis Schlagdenhauffen

    Autrement - 2011
    Texte

    La revendication des homosexuels à être reconnus comme victimes du nazisme a longtemps été mal accueillie par les autorités nationales et par certains anciens déportés. Mais l’émergence de la voix des Tsiganes et les témoignages de rescapés homosexuels a modifié les choses. Il fallait le travail des historiens et la distance de deux générations pour analyser cette épineuse question.

    À Berlin, Paris et Amsterdam, Régis Schlagdenhauffen a travaillé sur les archives de la déportation, il a assisté aux commémorations, enquêté sur la construction des monuments, leur financement et leur conception ; il a rencontré d'anciens déportés, des acteurs politiques et des militants associatifs d’hier et d’aujourd’hui. 

    Régis Schlagdenhauffen est docteur en sociologie à l’université de Strasbourg et docteur de l'université Humboldt de Berlin. Ce livre est issu de sa thèse qui a reçu le Prix 2010 de la Fondation Auschwitz. Son travail de recherche a été soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. 

    Préface d’Annette Wieviorka, historienne, directrice de recherche émérite au CNRS.

    Commander cet ouvrage auprès de la librairie du Mémorial de la Shoah. 
     

    Triangle rose

    Partager

    | |