Menu Rechercher

    Ni héros ni salauds - Alexandre Doulut et Lucien Lazare

    A paraître vendredi 12 avril 2019 aux éditions Le Bord de l'Eau
    Texte

    Pour expliquer la non-déportation de 75% des Juifs de France durant l’Occupation, c’est souvent la figure des Justes des nations qui est mise en avant. Pourtant, le faible nombre de Français déclarés Justes ne peut expliquer à lui seul le sauvetage de la majorité des Juifs de France. 

    Les deux auteurs ont analysé les archives départementales en France et des témoignages de Juifs ayant survécu à l'Occupation en France conservés par les Archives du Mémorial Yad Vashem à Jérusalem, pour tenter de comprendre quelle a été l'attitude de "M. et Mme Tout le Monde" à l'égard des Juifs. Selon eux, le gros de la population, a contribué, par son comportement envers les Juifs, de même que les troupes alliées, les Justes et la résistance juive en France, à la non-déportation de nombre de juifs.

    Ils soulignent aussi l'importance de la chronologie et du contexte local et détaillent quels autres facteurs ont contribué à la survie des ¾ des Juifs de France.

    Ni héros ni salauds - Alexandre Doulut et Lucien Lazare
    Texte

    Auteur de plusieurs ouvrages sur la Shoah ou l’internement en France, Alexandre Doulut est également guide-accompagnateur de voyages d’études à Auschwitz.

    Historien et enseignant, Lucien Lazare fut membre de la résistance juive en France et a publié de nombreux ouvrages, dont le Dictionnaire des Justes de France en 2003 (Fayard/Yad Vashem). Il est, avec Simone Veil, à l’origine du projet de faire entrer les Justes au Panthéon.
     

    À paraître vendredi 12 avril 2019 aux éditions Le Bord de l'Eau, ce livre a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |