Menu Rechercher

    Les origines de la solution finale - Christopher R. Browning

    Les Belles Lettres - 2007
    Texte

    En 1939, l’Allemagne nazie a pour projet de redessiner l’Europe de l’Est en expulsant les populations juives qui l’habitent. À l’automne 1941 est décidée la destruction totale des juifs.

    Comment la politique nazie est passée de l’expulsion massive à la destruction massive ? Quels sont les rouages, humains, circonstanciels ou intellectuels qui ont mené à la prise de décisions ? Quel rôle a eu Hitler ? Telles sont les questions soulevées dans cette étude magistrale, fruit du travail de Christopher Browning, historien mondialement reconnu.

    Texte

    Le livre, salué par la communauté scientifique mais aussi par le grand public, est l’étude la plus détaillée et la plus complète de cette période complexe et décisive où la politique raciale nazie a "bifurqué" de la persécution et du "nettoyage ethnique" vers la "solution finale" et la Shoah.

    Articulant son étude autour de deux dates clefs, la conquête de la Pologne en septembre 1939 et le début des déportations au printemps 1942, Christopher Browning envisage la Pologne comme le laboratoire d’essai de la politique raciale. Il démontre ensuite le rôle essentiel de l’offensive contre l’Union soviétique dans la radicalisation qui a conduit à la "solution finale". De cette évolution, Adolf Hitler est le chef d’orchestre sinistre : au débat entre fonctionnalistes et intentionnalistes, le livre donne de nouveaux arguments et montre les liens inextricables noués entre les hommes, leurs idéologies et les circonstances.

    Méticuleusement documenté et ayant bénéficié de l’ouverture de nouvelles archives, Les origines de la solution finale est un livre indispensable, aussi important que l’ont été les travaux de Raul Hilberg, Ian Kershaw et bien entendu Daniel Goldhagen dont la polémique avec Browning sera ici relancée. Après Politique nazie, travailleurs juifs, bourreaux allemands (traduit de l’anglais par Jacqueline Carnaud, Les Belles Lettres, 2002) et Des hommes ordinaires - Le 101e bataillon de réserve de la police allemande et la solution finale en Pologne (traduit de l’anglais par Élie Barnavi, Les Belles Lettres 1994, 2e éd. 2002), Christopher Browning signe ici un ouvrage de référence sur l’émergence de la Shoah.

     

    Cet ouvrage a été traduit avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Commander le livre auprès de la librairie du Mémorial de la Shoah

    Partager

    | |