Menu Rechercher

    Le Martyre de Kiev - Thomas Chopard

    Vendémiaire - 2015
    Texte

    Kiev, février 1919. L’Armée rouge pénètre la ville, fermement décidée à reprendre l’Ukraine aux nationalistes tandis que les forces blanches, partisanes d’une Russie indivisible, se préparent elles aussi au combat. C’est le début d’un déchaînement de violences sans fin : de nouvelles institutions font leur apparition, notamment pour encadrer les populations – police politique et camp de concentration s’installent à Kiev – et le paysan ukrainien, ponctionné sans relâche par tous les prétendants au pouvoir, s’insurge contre le bourgeois citadin, l’officier du temps de guerre et le Russe, contre l’envol des prix autant que contre le Juif, accusé de trahison.

    Entre conflits armés, persécutions antisémites et catastrophe sanitaire, la ville, plongée dans l’horreur de la guerre moderne, perdit en quelques mois près du tiers de sa population et, jusqu’en 1922, connaîtra près d’une vingtaine de gouvernements.

    Privilégiant la parole des témoins, l’auteur retrace les affrontements qui firent rage à Kiev en 1919, décrit le quotidien bouleversé de ses habitants, et révèle les tensions sociales qui déchirèrent le pays. Pour mieux démêler les différents fils d’une guerre civile dont les enjeux, multiples, sont encore aujourd’hui loin d’être tous soldés.

    Le Martyre de Kiev - Thomas Chopard
    Texte

    Thomas Chopard est doctorant en histoire à l’École des hautes en sciences sociales (EHESS) au sein du Centre d’études des mondes russe, caucasien et centre-européen (CERCEC). Ses recherches portent sur l’histoire de l’Ukraine soviétique et des populations juives d’Europe orientale. Thomas Chopard a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah dans le cadre de ses recherches.

    Commander cet ouvrage

    Partager

    | |