Menu Rechercher

    Erri De Luca. Lecteur, traducteur, auteur - Élise Montel-Hurlin

    Edizioni dell'Orso - 2016
    Texte

    Ancien activiste d’extrême gauche, ouvrier, alpiniste, Erri De Luca est un écrivain «non-croyant» hanté par le texte biblique. Refusant toute autorité (qu’elle soit étatique, divine ou littéraire), il s’inscrit «contre» tous, dans un «à-côté», dans un hors norme traductif et exégétique biblique qui est pourtant norme de l’herméneutique rabbinique.

    Ce volume s’attache à montrer comment De Luca propose à un lecteur protéiforme une mise en scène des modalités d’une lecture qui s’écrit. Dans une écriture du non-dit, l’auteur s’inspire de sa lecture, de sa traduction et de son commentaire du texte biblique pour mieux questionner les genres. Il crée ainsi, dans une œuvre babélienne où les origines sont horizon, dans une zone mouvante qui échappe à toute catégorisation, un «entre-deux». Sa position scripturale est duale, entre culture de fait (d’origine chrétienne) et culture inventée (d’origine juive). Sa re-traduction n’est pas écriture seconde ou sous-écriture; elle naît comme écriture. Décontextualisant, littérarisant, resémantisant la méthode exégétique rabbinique du midrash, De Luca propose une forme de réception personnelle du texte fondateur: il lorgne dans les interstices du texte biblique afin de lui conférer une «autre possibilité». 

    Texte

    Ancienne élève de l’École Normale Supérieure de Lyon et agrégée d’italien, Élise Montel-Hurlin est actuellement PRAG à l’Université de Lorraine, site de Nancy. Elle a effectué sa thèse de doctorat (Université Paris-Sorbonne et Università di Pisa) sur la lecture, l’écriture et la traduction chez Erri De Luca. Dans ce cadre, elle a bénéficié d'une bourse de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. Ses domaines de recherche sont, entre autres: la traduction et la traduction biblique, l’exégèse, la réécriture, la mémoire, le plurilinguisme, le théâtre.

    Préface de Nicolas Bonnet

    Commander cet ouvrage

    Partager

    | |