Menu Rechercher

    Enfants et adolescents "sans famille" dans les guerres du XXe siècle

    Les 27, 28 et 29 novembre 2019, aux Archives nationales de Pierrefitte-sur-Seine
    Texte

    Les recherches récentes sur la guerre ont mis en évidence de nouveaux éléments historiographiques concernant la place et le rôle de la jeunesse dans les guerres de l’époque contemporaine. Des archives nouvelles sont venues enrichir les sources des historiens, en l'occurrence, les productions enfantines des jeunes eux-mêmes.

    Ce colloque propose donc une réflexion spécifique et collective autour de cette figure de l’enfant séparé de sa famille par la guerre, mais pas forcément seul car côtoyant d'autres jeunes, ayant des parents de substitution, ou étant pris en charge par des services sociaux. 

    Cette rencontre internationale a aussi pour ambition de procéder à un triple décloisonnement : "d’abord en croisant des champs historiques qui ne se rencontrent encore que trop rarement (histoire de la guerre, histoire de l’enfance et de l’éducation), en confrontant ensuite le regard historique à celui des autres sciences sociales et sciences de la psyché, enfin, en faisant dialoguer chercheurs, témoins et archivistes".

    Les espaces et périodes couverts par le colloque sont divers la Seconde Guerre mondiale et la Shoah (en France et en Pologne), les guerres d’Espagne, d’Algérie, d’Indochine, d’Afghanistan, le génocide au Rwanda, les déportations en URSS.

    Le colloque s’intéressera donc aux enfants cachés, déplacés, réfugiés, déportés, détenus, orphelins de guerre, enfants-soldats... 

    Texte

    Informations pratiques

    Du mercredi 27 au vendredi 28 novembre 2019

    Archives nationales
    59 rue Guynemer
    93380 Pierrefitte-sur-Seine

    contact : colloqueenfantssansfamille@gmail.com

     

    Les organisateurs du colloque, maîtres de conférence à l’université, sont des historiens chercheurs confirmés travaillant sur l’histoire des enfants et l’histoire de l’enfance.

    Laura Hobson-Faure a été responsable scientifique du colloque international sur l’OSE (Paris, 2012).
    Manon Pignot a été commissaire scientifique de l’exposition "Déflagrations. Dessins d’enfants, guerres d’adultes" (Strasbourg, 2017).
    Antoine Rivière a été responsable scientifique de la mission de recherche sur "Les enfants juifs de l’assistance publique pendant la Seconde Guerre mondiale" (2015-2016).


     

    L'organisation de ce colloque a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. 

     

    Partager

    | |