Menu Rechercher

    Enfants du Goulag - Marta Craveri et Anne Marie Losonczy

    Belin - 2017
    Texte

    En 1939, l’URSS annexe une partie de l’Europe centrale et orientale. Durant la décennie qui suit, un million d’Allemands, de Biélorusses, d’Estoniens, de Lettons, de Lituaniens, de Polonais, de Hongrois, d’Ukrainiens, dont de nombreux juifs, sont arrêtés par familles entières.

    Les hommes sont envoyés dans des camps de travail, les femmes, les enfants et les plus âgés sont déplacés dans des villages du Grand Nord soviétique, en Sibérie ou dans les steppes kazakhes.

    Marta Craveri et Anne Marie Losonczy restituent ce pan longtemps ignoré de l’histoire du Goulag en donnant la parole aux témoins qui n’étaient encore que des enfants ou des adolescents lorsqu’ils furent déportés. La violence, la peur, le danger, la lutte pour la survie ont constitué, des décennies durant, le quotidien de ces jeunes, sans pour autant faire disparaître les joies de l’enfance, les liens d’amitié, la curiosité.

    Une fois libérés, à compter du milieu des années 1950, parfois beaucoup plus tard, revenant sur leur terre natale devenue étrangère, ces adultes à l’enfance confisquée ont dû reconstruire une vie, une identité. Ils ont su faire face à la suspicion et au silence liés à ces crimes qui peinent encore à trouver une place dans la mémoire collective européenne.

    Couverture - Enfants du Goulag
    Texte

    Chercheur associée au Cercec, historienne, spécialiste du travail forcé soviétique, Marta Craveri a publié des ouvrages et des articles en français, anglais, russe et italien. Elle a coordonné, le projet « Archives Sonores de l’Europe du Goulag » et codirigé l’ouvrage Déportés en URSS. Récits d’Européens au goulag, Autrement, Paris, 2012. Elle a publié avec Anne-Marie Losonczy «Trajectoires d’enfances au goulag. Mémoires tardives de la déportation en URSS», RHEI, n. 14,  décembre 2012.

    En 2007, Marta Craveri a bénéficié d'une bourse post-doctorale de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah pour son projet de recherche intitulé Déportés mais sauvés. Les Juifs polonais et baltes déportés à l’Est par les Soviétiques en 1940-1941. 
     

    Directrice d'études à l’EPHE,  anthropologue, Anne-Marie Losonczy a publié des ouvrages et de nombreux articles en français, anglais, hongrois, espagnol et russe. Ses recherches récentes portent sur la mémoire populaire et la muséification du communisme et sur celle de la déportation au goulag en Hongrie et Transcarpathie ukrainienne, notamment les trajectoires et la mémoire d’enfants déportés. Elle a publié « L’école amère et l’humour de Dieu : deux Hongrois au Goulag» dans Déportés en URSS. Récits d’Européens au Goulag, Blum, Craveri, Nivelon et avec Marta Craveri «Trajectoires d’enfances au goulag. Mémoires tardives de la déportation en URSS», RHEI, n° 14, décembre 2012. 
     

    Commander cet ouvrage

    Partager

    | |