Menu Rechercher

    Une femme face à l'histoire. Itinéraire de Raïssa Bloch, Saint-Pétersbourg-Auschwitz, 1898-1943 - Agnès Graceffa

    Éditions Belin - 2017
    Texte

    Née dans une famille de la bourgeoisie juive de Saint-Pétersbourg, Raïssa Bloch embrasse en 1917 les idéaux intellectuels et artistiques de la Révolution russe. Membre de la Maison des Arts de Petrograd, elle est brièvement emprisonnée par le régime bolchevique puis envoyée en mission scientifique en Allemagne. À Berlin, elle rejoint l'Institut des Monumenta Germaniae historica et publie son premier recueil poétique.

    Avec le jeune Michel Gorlin, de onze ans son cadet, elle crée le Club des poètes russes auquel participent Vladimir Nabokov et Vladimir Korvin-Piotrovski. Mais la prise de pouvoir d'Hitler la pousse à un second exil, cette fois dans une France qui s'annonce accueillante - pour un temps au moins. Plus que jamais ensemble, Raïssa et Michel Gorlin s'intègrent rapidement à la vie scientifique et littéraire parisienne. 

    La guerre éclate et, en 1941, Michel est interné au camp de Pithiviers. Malgré ses efforts, Raïssa ne parviendra pas à éviter la déportation de son mari. En 1942, elle rejoint le réseau de l'Œuvre de Secours aux Enfants. Sous le nom clandestin de Michèle Miraille, elle devient éducatrice à la maison d'enfants de Vic-sur-Cère (Auvergne). Dora, sa fille unique âgée de 6 ans, y meurt d’une violente infection respiratoire. Malgré la douleur du deuil, elle continue son travail et se charge de plusieurs convoyages d’enfants vers la Suisse

    À l’automne 1943, Raïssa Bloch est refoulée par la douane suisse. Arrêtée puis transférée à Drancy, elle sera déportée par le convoi n° 62 et assassinée à Auschwitz . 

    Cette histoire n'est pas un roman. C'est le parcours véridique d'une jeune femme face aux tumultes de l'histoire. "Défense de trépasser !" lui avait intimé Michel depuis le camp d'internement de Drancy, prélude d'Auschwitz. Ce récit est celui de la lutte pour la vie et pour l'art d'une femme du XXe siècle.

    Cet ouvrage a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
     

    Commander cet ouvrage auprès de votre libraire 
     

    Couverture du livre Une femme face à l'histoire

    Partager

    | |