Menu Rechercher

Transcription - Heimrad Bäcker

Éditions Héros-Limite - 2017
Texte

L’écrivain autrichien Heimrad Bäcker (1925-2003) a été membre des Jeunesses hitlériennes durant son adolescence. Après la guerre, comprendre son aveuglement juvénile devient une nécéssité éthique. Il n’aura de cesse de chercher à saisir l’horreur du génocide dont il a été un acteur indirect.

À l’origine de son écriture se trouve ce besoin de connaître tout ce qu’il y a à savoir sur le Troisième Reich. À la fin des années 1940, il commence à lire et compiler des documents historiques sur la période nazie et le procès de Nuremberg.

Cet ouvrage est issu de cette impulsion. Il s'agit d'une compilation de fragments de "listes, inscriptions, énumérations, interdictions, motifs d'arrestation, inventaires de synagogues détruites, directives, définitions, dates, nombres, chiffres, rapports, abréviations, noms, professions, activités, questions, ordres, descriptions d'expériences médicales, procès-verbaux d'audiences, lettres ultimes, actes d'accusation".

Ces bribes de textes constituent la lie d’une inimaginable totalité de l’effroi. À travers une subtile recomposition du "langage des bourreaux et des victimes", elles amènent l’horreur à se révéler d’elle-même.

Il faudra plus de trente ans à Bäcker pour s'autoriser la publication de cette oeuvre - le temps de trouver la forme adaptée au sujet qui l'obsède. Nachschrift paraît en deux tomes en 1986 et 1997.

Les éditions Héros-Limite publient pour la première fois cette œuvre en français. Traduit par Eva Antonnikov, cet ouvrage a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

Commander le livre auprès de la libraire du Mémorial de la Shoah

Couverture du livre Transcription de Heimrad Bäcker

Partager

| |