Menu Rechercher

    Rêve au Tuschinski, un film de Jérôme Diamant-Berger

    2017
    Texte

    Après 50 ans d’exil, un vieil homme revient dans la salle de cinéma de son enfance : le "Theater Tuschinski" d’Amsterdam. Ce palais consacé au cinéma est le fruit d’un rêve insensé : celui d’Abraham Icek Tuschinski.

    Au début du XXe siècle, Tuschinski quitta son shtetl natal de Lodz pour émigrer. Installé à Rotterdam, il organisa une cantine pour les immigrants. Sa cantine prospéra et, fasciné par le cinématographe, il construisit une première salle, puis trois autres. Devant leur succès, il entreprit de construire une véritable cathédrale dédiée au cinéma.

    Grandiose palais Art déco inauguré en octobre 1920 en présence de la Reine, le Tuschinski connaît un succès fulgurant. Pendant presque vingt ans d’une activité brillante et malgré la montée de l’intolérance aux Pays-Bas, Abraham Tuschinski croit à son rêve et, bien qu’assailli par les difficultés financières, ne l’abandonnera jamais. 

    Il faudra que les nazis envahissent les Pays-Bas, déportent les Juifs et les spolient pour mettre un terme à ce rêve de cinéma.
     

    Texte

    Documentaire, 2017, 52 mn, Kolam productions, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Ce film fait partie de la collection "Cinémas mythiques" réalisée par Kolam productions.

    Première diffusion : juin 2017 sur Ciné + Classic

     

    Grand Prix au festival 3D Korean International Film Festival

    Présenté en 3D au Festival international du film d’Amiens 2017

     

    Vidéo à la demande

    Film disponible à la location en ligne et en 3D
     

    Partager

    | |