Menu Rechercher

    Mémoires à venir, une enquête internationale sur la mémoire du XXe siècle

    2014-2015
    Texte

    En 2014-2015, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah s'est associée à la Fondation pour l’innovation politique afin de concevoir une étude internationale auprès des nouvelles générations. 31 172 jeunes de 16 à 29 ans, dans 31 pays, en 24 langues différentes ont été interrogés sur le jugement qu'ils portent sur les événements du XXe siècle, les deux guerres mondiales, les génocides, les systèmes nazi, communiste et démocratique.

    L'enquête aborde également la manière dont ils ont acquis leurs connaissances sur ces grands faits historiques, quel fut le rôle de l’école, des documentaires, des fictions, d’internet, de la transmission familiale, des musées ou des expositions, des sites historiques, etc.

    De même, il leur a été demandé pourquoi transmettre l’histoire et comment ils imaginent eux-mêmes la transmettre à leur tour, ou encore quels sont, à leurs yeux, les événements les plus marquants depuis 1989.

     

    Analyse des résultats

    L’ensemble des données de l’enquête sont disponibles en format pdf en français et en 24 langues, en format xls sur le site Data.fondapol.

    Les principaux résultats commentés de l'enquête sont présentés dans le document ci-dessous.

      Texte

      Conférence de présentation

      Les résultats de cette enquête ont été présentés le mercredi 21 janvier 2015 au Collège des Bernardins à Paris.

      Programme de la conférence :

      • Ouverture par David de Rothschild, président de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah
      • Présentation des résultats de l'enquête par Dominique Reynié, directeur général de la Fondation pour l’innovation politique
      • Première table ronde avec Ahmed Dramé, scénariste, acteur et écrivain, Samuel Pisar, ambassadeur honoraire et envoyé spécial de l’UNESCO pour l’enseignement de l’Holocauste, Clément Weill-Raynal, journaliste (modérateur) et Annette Wieviorka, historienne
        Seconde table ronde avec Stéphane Courtois, historien, Ceylan Inan et Rindala Pereverzev, étudiantes, et Dominique Schnapper, sociologue

       

      Partager

      | |