Menu Rechercher

    Mémoires des déportations, 1939-1945

    À voir en ligne
    Texte

    Réalisé par l'Union des déportés d'Auschwitz, le site Mémoires des déportations propose des ressources historiques, une cartographie inédite et des centaines de témoignages sur les déportations, l'univers concentrationnaire et la Shoah.

    Il transmet à fois la parole des survivants du génocide des Juifs d'Europe et celle des rescapés des camps de concentration.

    Ce projet d'envergure a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Texte

     
    Une mémoire plurielle

    Fruit de trois années de travail, ce site valorise à la fois la mémoire de survivants de la Shoah et celle de rescapés des camps de concentration. L’Union des déportés d’Auschwitz a souhaité prendre en compte l’histoire de tous les camps et invité les associations liées à la mémoire de répression à proposer des contributions.

    Sept autres amicales de déportés ont été associées : celles des camps de Bergen-Belsen, Buchenwald, Dachau, Mauthausen, Natzweiler-Struthof, Neuengamme, Sachsenhausen.

    Actuellement, 300 témoins et environ un millier d’extraits de témoignages sont présentés, à travers des vidéos de quelques minutes ou de courts extraits de textes. Le site continuera à s’enrichir régulièrement de nouvelles ressources.
     

    Texte

     
    Une cartographie interactive

    Les témoignages recueillis ont été géolocalisés et insérés dans une cartographie interactive des principales structures concentrationnaires créées par les nazis en Europe : camps d’internement, ghettos, camps de concentration, centres d’assassinat des Juifs d’Europe.

    Mémoires des déportations présente des informations historiques sur tous les lieux importants ainsi que le plan de la plupart de ces espaces de concentration, des cartes, des images d’archives. Tous les Kommandos de travail forcé et camps annexes dépendant des principaux camps de concentration sont indiqués.
     

    Texte

     
    Des archives historiques

    Partenaire de l'Union des déportés d'Auschwitz sur ce projet, l’Institut national de l’audiovisuel a mis à disposition de nombreuses d’archives audiovisuelles, témoignages de rescapés et documents illustrant l’histoire de la mémoire après 1945.

    D'autres institutions comme le Musée-mémorial de l'Holocauste à Washington, le Mémorial de la Shoah à Paris ont prêté leur concours. De nombreux documents historiques accompagnent ainsi les témoignages : des photographies (pour la plupart prises par les SS) et des images d’archives portant notamment sur la découverte de l’univers concentrationnaire nazi à l’ouverture des camps en 1945.

     

    Le temps des mémoires

    Le site consacre également une rubrique à l'après-guerre et aborde notamment la question de la justice à travers les principaux procès, le devenir des sites concentrationnaires après 1945 et leur transformation en mémoriaux.

    La rubrique s’intéresse aussi au phénomène associatif à travers les amicales de déportés qui se sont constituées dès la Libération et qui perdurent à ce jour. Elle présente des informations sur les fédérations et fondations.

     

    Consulter le site Mémoires des déportations
     

    Partager

    | |