Menu Rechercher

    Inauguration du Mémorial du camp de Casseneuil

    Dimanche 4 septembre 2016
    Texte

    Un mémorial sera inauguré sur le site de l’ancien camp d’internement de Casseneuil, en hommage aux déportés juifs du Lot-et-Garonne et aux Justes parmi les Nations du département. Sur les stèles érigées sont gravés les noms des 473 personnes déportées après les rafles du 19 et du 26 août 1942. La majorité d’entre eux sera transférée à Drancy avant d’être envoyée à Auschwitz-Birkenau pour y être assassinée.

    Sur les 473 déportés du département, 38 étaient des enfants ou des adolescents. À la libération des camps, on ne comptera que 37 rescapés.

    Les noms des déportés ont été retrouvés grâce aux historiens Sandrine Labeau et Alexandre Doulut à partir des documents des Archives départementales et des travaux de Serge Klarsfeld.

    Une stèle est également dédiée aux 33 Justes parmi les Nations recensés dans le département.

    Ce mémorial a été érigé avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

     

    Inauguration

    Dimanche 4 septembre 2016, 10h30

    En présence des autorités civiles, militaires, religieuses du département

    Mémorial du camp de Casseneuil
    Rond-point de Sauvaud
    47440 Casseneuil

     

    À lire

    Les 473 déportés juifs de Lot-et-Garonne
    Sandrine Labeau et Alexandre Doulut (Après l’oubli / FFDJF, 2010)

    Témoignage d’un rescapé
    Mémoires de déportation écrits en mai-juin 1945
    , Maurice Szmidt
    (Coll. Témoignages de la Shoah, Le Manuscrit / Fondation pour la Mémoire de la Shoah, 2009)

    Catalogue de l’exposition "26 août 1942, la rafle des Juifs en Lot-et-Garonne" réalisée par les Archives départementales de Lot-et-Garonne en 2012 (pdf)

    Partager

    | |