Menu Rechercher

    Espace muséal d'Aulus-les-Bains

    Inauguration : vendredi 14 juin 2019
    Texte

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, 587 hommes, femmes et enfants juifs, pour la plupart originaires d'Europe centrale, ont été assignés à résidence à Aulus-les-Bains, alors en zone libre, par le gouvernement de Vichy. Considérés comme "Juifs étrangers", certains ont été raflés le 26 août 1942, puis internés au camp du Vernet avant d’être déportés au camp d’Auschwitz. Une autre rafle aura lieu en janvier 1943.

    Grâce aux habitants et aux réseaux de passeurs et de Résistants, plusieurs de ces assignés juifs pourront fuir en Espagne ou ailleurs en France. Certains habitants du village ont reçu le titre de "Justes parmi les Nations" décerné par Yad Vashem.

    La famille Cerf à Aulus-les-Bains - Photo : Archives de la famille Cerf

    Texte

    Inauguré en juin 2019, un espace muséal relatant cette histoire, et le parcours de ces familles juives pendant la guerre, occupe l'ancienne école du village, un lieu à la forte charge symbolique, tant du point de vue de l'histoire elle-même des enfants assignés à résidence, que par l'ambition pédagogique forte engagée par les porteurs du projet.

    La  Fondation pour la Mémoire de la Shoah a soutenu la création de ce lieu de mémoire. 

    Panneau du musée relatant la rafle du 26 août 1942 - Association Mémoire et Histoire vivante d'Aulus-les-Bains

    Texte


    En savoir plus sur Aulus-les-bains-1942.com

    Partager

    | |