Menu Rechercher

    Prix Annie et Charles Corrin pour l'enseignement de la Shoah 2017

    Remise jeudi 23 février 2017
    Texte

    Créé en 1990, le Fonds Annie et Charles Corrin récompense par la remise d'un Prix annuel un travail pédagogique sur la Shoah : travail d'enseignants et d'élèves réalisé dans le cadre de la classe, ou initiative de caractère associatif en liaison avec la jeunesse. Il soutient toute action éducative entreprise pour que les jeunes générations gardent vivante la mémoire de la Shoah. 

    Le Fonds Annie et Charles Corrin est abrité par le Fonds social juif unifié.

     

    Lauréats 2017

     
    Élèves de 3e du Collège Georges Brassens REP Narbonne

    Projet "Histoire-Mémoire : Rivesaltes - Izieu - Lyon. Parcours d'enfants juifs 1935-1945" 

    Conduit par Aude Clary-Cazes, documentaliste, et Cyril Martinez, professeur d'Histoire-géographie

    Ce travail sur l'histoire des persécutions antisémites et de la collaboration en France pendant la Seconde Guerre mondiale prend appui sur l’étude des parcours d'enfants et de familles juives en France occupée. Les élèves ont visité les lieux où sont passés ces enfants, qui sont désormais des lieux de mémoire et d'éducation : le Mémorial du camp de Rivesaltes, la Maison d'Izieu, le Mémorial de la Prison de Montluc et le Centre d'histoire de la résistance et de la déportation de Lyon. Un travail réflexif et différentes productions écrites de restitution ont été réalisés (exposition, journal scolaire, carnets de voyages).

    Ce projet a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

     

    Élèves de Seconde Passerelles du Lycée ORT de Strasbourg

    Projet "Pierres vives. L'histoire inouïe des bâtiments de l'ORT-Strasbourg 1940-1946"

    Conduit par Eva Riveline, professeur de Français, Timothée Ratel, professeur d'Histoire-géographie, et Lionel Courtot, professeur de Cinéma - audiovisuel

    La Seconde Passerelles du lycée ORT - Strasbourg accueille des élèves en situation de décrochage scolaire. Ce dispositif d'accompagnement spécifique intègre un travail de mémoire (participation au Concours national de la Résistance et de la Déportation, spectacles, expositions…). Un tel travail permet à ces élèves en difficulté de s'inscrire dans une chaîne de transmission et contribue à leur donner des repères culturels et historiques pour comprendre le monde dans lequel ils vivent.

    Dans la continuité de cette initiative, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient le projet "Je me souviens. Tu te souviens? Atelier d’écriture et de parole" porté par l'ORT-Strasbourg pour l'année scolaire 2016-2017.


    Plus d'information sur le site du Prix Annie et Charles Corrin

    Partager

    | |