Menu Rechercher

    L’Empereur d’Atlantis, un opéra de Viktor Ullmann

    2014
    Texte

    Écrit dans le camp de concentration de Terezin en 1943, L’Empereur d’Atlantis ou la mort abdique est une charge ironique et poétique contre le totalitarisme et une oeuvre d'une grande puissance musicale. Présenté par la compagnie Arcal et mis en scène par Louise Moaty, cet opéra est aussi le support de plusieurs projets pédagogiques comme la création de l'opéra pour enfants Bundibar écrit par Hans Krasa et chanté à Terezin.

    La pièce nous entraîne dans un monde dévasté dirigé par l’Empereur Overall, dont la folie tyrannique invente une guerre totale, de tous contre tous. La Mort, refusant de se laisser régenter et afin de reprendre la place qui lui est due, décide alors de cesser de faire mourir les hommes...

    Présenté au Théâtre de L'Athénée à Paris en janvier 2014, ce spectacle et les initiatives pédagogiques organisées autour de lui ont reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    L’Empereur d’Atlantis, un opéra de Viktor Ullmann

    Photo : Nathaniel Baruch

    Texte

    L'Empereur d'Atlantis ou la mort abdique - Der Kaiser von Atlantis oder die Todverweigerung
    Opéra en un acte de Viktor Ullmann
    Sur un livret de Petr Kien
    Écrit et répété en 1943 au camp de Terezin puis censuré

    Opéra chanté en allemand, surtitré en français
    Durée du spectacle : 1h sans entracte

    Dossier de présentation proposé par le Théâtre de L'Athénée - Louis Jouvet (pdf)

    Mise en scène : Louise Moaty
    Direction musicale : Philippe Nahon
    Avec Sébastien Obrecht, Natalie Perez, Pierre-Yves Pruvot, Wassyl Slipak, Anna Wall et l'ensemble musical Ars Nova

    Scénographie : Adeline Caron - Lumières : Christophe Naillet - Costumes : Alain Blanchot - Collaboration à la mise en scène : Florence Beillacou - Chef de chant : Nicolas Jortie

    Plus d'information sur le site de la compagnie Arcal

    Partager

    | |