Menu Rechercher

    Topiques sinaïtiques - Raphaël Draï

    Éditions Hermann - 5 volumes - 2013

    Le Sinaï est bien davantage qu’un simple lieu : il est un véritable topos, à savoir non seulement un site géographique mais également une figure de discours, une manière de parler et d’argumenter - et donc un lieu psychique, charriant une exigence éthique et spirituelle. Point de tangence entre le Créateur et la création, en lui se corrèlent une mémoire et un projet, une liberté et une responsabilité.

    Le Sinaï est pleinement le lieu électif d’Israël, son "makom" singulier, sa domiciliation mobile. C’est à partir de lui que la voix d’Israël doit se faire entendre, dans tous ses aspects.



    Les Topiques sinaïtiques envisagent donc de penser à partir du Sinaï les problèmes qui se posent à l’homme, y compris à l’homme d’aujourd’hui. Il ne s’agit pas de proposer ici une théorie exhaustive du Sinaï, mais d’en dégager les nombreuses voies d’accès de sorte à satisfaire à l’exigence d’élévation physique, intellectuelle et spirituelle énoncée dans le Livre de l’Exode lorsque Moïse prépara le peuple hébreu à la réception du Décalogue : "C’est dans l’accomplissement du Jubilé chabbatique qu’ils s’élèveront jusqu’au Concept" (Ex , 19 , 13).

    Cette somme illustre une profonde connaissance des pensées talmudique, cabalistique ou philosophique dans une mise perspective avec le droit, la sociologie, la linguistique et l’économie.



    Publiés avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, les Topiques sinaïtiques sont distribuées en cinq thématiques, correspondant à cinq volumes :

    Volume I : L'Alliance du Sinaï

    Volume II : Principes d’économie politique biblique

    Volume III : Violence humaine et transcendance de l’amour

    Volume IV : La justice, le droit et la vie

    Volume V : Les Juifs et leurs prochains
     

    Raphaël Draï est professeur émérite de science politique à la Faculté de droit et de science politique d’Aix-Marseille. Lauréat des facultés de droit, il est membre de l’École doctorale en psychanalyse et psychopathologie de l’université Denis Diderot, Paris VII. Il a écrit une trentaine d’ouvrages et de nombreuses études. Il est l’auteur de Totem et Thora (2010) et de Le plus grand mensonge du monde. Théorie juridique et théorie psychanalytique (2011) aux éditions Hermann.

    Raphaël Draï est également membre de la commission Culture juive de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
     

    Partager

    | |