Menu Rechercher

    Conspiracy Watch : déconstruire les "théories" du complot

    2018
    Texte

    Avec Internet, les discours complotistes ont trouvé une caisse de résonance considérable. Se propageant sur les réseaux sociaux, ils intoxiquent plus particulièrement une jeunesse souvent incapable de soumettre les informations à un examen critique. Bien souvent, ils véhiculent et réactivent des thèmes antisémites qui - s’ils ne sont pas nouveaux - trouvent ici une audience plus jeune et plus large.

    Depuis plus de dix ans, Rudy Reichstadt analyse le phénomène conspirationniste et déconstruit les théories du complot. Avec l’historienne Valérie Igounet, il a amorcé la transformation du site qu’il a créé, Conspiracy Watch, en un véritable service de presse en ligne, gratuit, indépendant et professionnel.

    Capture du site Internet de Conspiracy Watch

    Texte

     

    Déconstruire les "théories" du complot

    Des contenus originaux en réaction aux incursions complotistes ou négationnistes dans les médias sont régulièrement mis en ligne. Des analyses thématiques permettent de décrypter et de contrer les "théories" du complot qui circulent dans l’espace public.

    Quatre vidéos à visée pédagogique sur les grands thèmes du complotisme ont été réalisées, en lien avec la DILCRAH. Six autres suivront. Publiée cet été, celle consacrée au mythe du "complot judéo-maçonnique",  comptabilise déjà plus de 120 000 vues sur la page Facebook de Conspiracy Watch.

    Texte

    Le dispositif continue à s'enrichir régulièrement. Inaugurée mi-2018, la rubrique "le Récap' de la semaine" résume l'essentiel de l'actualité hebdomadaire du conspirationnisme. Une lettre d'information hebdomadaire a par ailleurs été lancée en août 2018.

    En alliant rigueur et réactivité, il s’agit de sensibiliser le grand public, et en particulier les jeunes, aux dangers de la désinformation conspirationniste et négationniste et de promouvoir la vigilance citoyenne face à des phénomènes qui représentent un véritable défi pour les sociétés démocratiques.
     

    Analyser le phénomène conspirationniste

    En parallèle de ce travail de déconstruction des théories complotistes, Conspiracy Watch mène un travail plus large d'analyse du phénomène conspirationniste.

    En 2017, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès, il a ainsi commandé à l’IFOP une étude sur la pénétration du complotisme dans la société, permettant d’approcher plus finement le profil de ceux qui adhèrent à ce type de contenus. Publiés en janvier 2018, les résultats démontrent que le conspirationnisme concerne, dans sa forme la plus intense, un Français sur quatre, et que les jeunes sont particulièrement perméables aux théories du complot.

    Dès 2019, un rapport annuel retracera l’évolution de l’année précédente en matière de diffusion du complotisme et du négationnisme dans la sphère francophone (web, presse écrite, édition, audiovisuel).
     

    ▶ Plus d'information sur Conspiracywatch.info

    ▶ Conspiracy Watch - l'Observatoire du conspirationnisme sur YouTube, Twitter et Facebook

     

    L'Observatoire du conspirationnisme reçoit le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |