Menu Rechercher

    Informer les orphelins de la Shoah

    Texte

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah et l’Office National des Anciens Combattants (ONAC) ont renouvelé en juin 2019 leur partenariat pour informer les orphelins de la Shoah des programmes spécifiques dont ils peuvent bénéficier. Une lettre d’information et la brochure sur les aides et activités dédiées aux survivants de la Shoah leur ont été adressés par courrier.

    Cette opération a été décidée alors que de nombreux survivants de la Shoah ignorent encore qu’ils peuvent bénéficier de réparations ou de programmes spécifiques, en complément des aides publiques. Elle a permis de toucher 4000 orphelins de la Shoah bénéficiaires de la rente viagère mensuelle versée par l'ONAC au titre des dispositions du décret du 13 juillet 2000. L'objectif était de les informer qu'en tant que survivant de la Shoah, ils peuvent aussi bénéficier d’autres programmes et aides, financés par des organismes privés comme la Claims Conference et la Fondation pour la Mémoire de la Shoah : dispositifs d'écoute, aides d'urgence, aides à domicile, centres de jour Alzheimer, séjours de vacances adaptés...

    À la suite de cette opération, environ 200 orphelins de la Shoah ont contacté le service Passerelles, l’Adiam solidarité, le Casip-cojasor ou le Casim, et ont pu être orientés au mieux. Une centaine d'entre eux bénéficient maintenant notamment d'aides à domicile.

    Texte

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient de nombreux programmes médico-sociaux, dédiés aux survivants de la Shoah et à tous ceux qui ont souffert des persécutions antisémites durant la Seconde Guerre mondiale.

    La Fondation s'est engagée depuis 2017 dans une opération de communication d'ampleur pour mieux les faire connaître.


    Où s'informer ?

    Partager

    | |