Menu Rechercher

    "Ce que nous, médecins, pouvons faire" - Informer les médecins sur les aides dédiées aux rescapés de la Shoah

    Décembre 2018
    Texte

    L’AMIF (association des médecins israélites de France) a été créée en 1948 avec notamment pour vocation de soutenir les œuvres sociales et sanitaires de la communauté juive dans l’accompagnement des survivants de la Shoah. Aujourd’hui, l’association est partenaire de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah pour mieux faire connaître auprès des médecins et de leurs patients les dispositifs qui ont été mis en place ces dix dernières années à l’attention des survivants, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah et de la Claims Conference.

    Selon une estimation de la FMS, environ 30 000 survivants de la Shoah vivent en France, et plus de la moitié n’a pas effectué de démarches pour une reconnaissance ou pour bénéficier d’une aide complémentaire aux dispositifs publics. L’enjeu, aujourd’hui, est donc de toucher ceux qui ne se reconnaissent pas comme survivants, ceux qui hésitent à demander de l’aide, ceux qui n’ont pas l’idée de se renseigner sur ces dispositifs spécifiques.

    Les médecins ont un rôle primordial à jouer dans le repérage des rescapés de la Shoah. Ils connaissent souvent l'histoire familiale de leurs patients, et, s'ils détectent un besoin, en lien avec une perte d’autonomie, des problèmes financiers, ou un besoin de parler, d’être écouté, ils peuvent les orienter vers des services dédiés.

    La brochure "aides et activités dédiées aux survivants de la Shoah et à leurs familles", éditée mi-2018 par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, a ainsi été envoyée à 4000 médecins adhérents ou anciens adhérents de l'AMIF, avec le JAMIF (magazine de l'AMIF) du mois de décembre 2018. Jonathan taïeb, secrétaire général de l'association, consacre également son édito à cette opération.

    Une chronique radio a par ailleurs été consacrée au problème de l'information des survivants dans l'émission Les Rendez-vous de l'AMIF, diffusée sur Judaïques FM le mercredi 12 décembre 2018. Jonathan Taïeb y recevait Rachel Rimmer, chargée de la commission Solidarité à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Texte

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah soutient de nombreux programmes médico-sociaux dédiés aux survivants de la Shoah et à tous ceux qui ont souffert des persécutions antisémites durant la Seconde Guerre mondiale.

    La Fondation s'est engagée depuis 2017 dans une opération de communication d'ampleur pour mieux les faire connaître.


    Où s'informer ?

    Partager

    | |