Menu Rechercher

    Actualités

    Natan le Fantôme de la rue Francoeur, de Francis Gendron
    Rediffusion : samedi 23 septembre 2017, 4h55 sur Ciné+ Classic

    L'histoire de Bernard Natan, personnage phare de l'industrice cinématographique de l'entre-deux-guerres. Celui qui reprit et relança Pathé Cinéma au moment de l'avènement du parlant devint dans les années 1930 le "Juif le plus haï de France", jusqu’à être livré par le gouvernement de Vichy aux occupants nazis. Il fut assassiné à Auschwitz en 1942.

    Wagon
    Cérémonie à la mémoire des déportés du convoi n° 36 : samedi 23 septembre 2017, 12h au Mémorial de la Shoah, Paris

    L’année 1942 marque le début de la déportation des Juifs de France vers les centres de mise à mort nazis. 75 ans après, des cérémonies sont organisées au cours desquelles lesquelles les noms des déportés de chaque convoi seront lus.

    À voir en ligne jusqu'au dimanche 24 septembre 2017

    Le Consistoire de Paris et le Consistoire central organisent tous les ans une cérémonie à la mémoire des déportés juifs de France dans la Grande synagogue de la Victoire, en présence des représentants de la République et des autorités officielles.

    Dimanche 24 septembre 2017, 10h15 au Mémorial de la Shoah, Paris

    Comme chaque année, une commémoration dédiée aux victimes de la Shoah mortes sans sépulture se tient sur le parvis du Mémorial de la Shoah à Paris. Après une allocution du journaliste Ivan Levaï, un kaddish sera récité par le rabbin Mévorah Zerbib.

    Cérémonie Yizkor
    Dimanche 24 septembre 2017, 11h30 au Cimetière parisien de Bagneux

    Le Farband - Union des sociétés juives de France organise, comme chaque année, une cérémonie du souvenir à la mémoire des victimes de la Shoah au cimetière parisien de Bagneux devant le Monument des engagés volontaires et anciens combattants juifs étrangers.

    Histoires secrètes. Les enfants juifs et l’Assistance publique
    Rencontre : dimanche 24 septembre 2017, 11h30 au Café des Psaumes, Paris

    Quelle a été l’attitude de l’Assistance publique envers les enfants juifs qui lui ont été confiés durant la Seconde Guerre mondiale ? Les auteurs mettent en lumière le parcours d’enfants juifs confiés à l’Assistance publique durant l’Occupation, à partir de 300 dossiers d’enfants, jamais ouverts jusqu’alors. 

    Image du film Je reviendrai, de Jean Barat
    Projection : lundi 25 septembre 2017, 16h30 au Café des Psaumes, Paris

    Le 13 mai 1941, Zysman Wenig est arrêté par la police française, parce que juif. D'abord interné au camp de Pithiviers, il est déporté à Auschwitz en juin 1942. 70 ans après, il raconte comment il a pu survivre à quatre années d'internement, dont trois dans les camps de concentration et d'extermination nazis.

    Roland Topor
    Diffusion : lundi 25 septembre 2017, 20h45 sur Toute l'Histoire

    Dessinateur, romancier, chansonnier, parolier, scénariste, créateur de décor et auteur de pièces, de nouvelles et d’œuvres cinématographiques… Roland Topor fut un artiste protéiforme et inclassable. Fils d'immigrés juifs polonais, sa famille et lui durent se cacher de l'occupant nazi entre 1941 et 1945.

    Nous n'irons plus à Varsovie. Un film de Gérard Alle et Sylvain Bouttet
    Avant-première : mardi 26 septembre 2017, 20h30 à Loudéac (22)

    Un homme vieillissant avec sa femme dans une maison proche de la baie de Douarnenez. Le temps s'écoule selon un rituel quotidien. Le calme après la tempête : Georges Zbigniew Metanomski, adolescent, a survécu au massacre organisé des Juifs de Pologne.

    Affiche de l'exposition Goscinny
    Exposition du mercredi 27 septembre 2017 au dimanche 4 mars 2018 au MAHJ, Paris

    Quarante ans après sa disparition, le mahJ présente la première rétrospective consacrée à René Goscinny, co-créateur d’Astérix et du Petit Nicolas. Rassemblant plus de 200 œuvres, dont des planches et scénarios originaux, elle retrace le parcours de ce fils d’émigrés juifs originaires de Pologne et d’Ukraine, né à Paris en 1926.

    Cafés des Psaumes et Graines de Psaumes, des lieux de culture et de convivialité
    Programme des activités jusqu'au jeudi 28 septembre 2017

    Ce café social, situé rue des Rosiers à Paris, propose des activités culturelles qui contribuent à faire revivre l’"âme juive" de ce quartier. Dédié prioritairement aux personnes âgées, rescapés de la Shoah et migrants d’Afrique du Nord, il reste ouvert à tous. D'autre lieux de convivialité ont ouvert autour de Paris et de Lyon.

    Le Ghetto de Venise, une histoire des Juifs de Venise. Un film d’Emanuela Giordano
    Multidiffusion jusqu'au vendredi 29 septembre 2017 sur Toute l'Histoire

    Un adolescent américain, parti sur les traces de sa famille maternelle, les Luzzatto, découvre la communauté juive de la Cité de Doges. Au travers de ses rencontres et de ses pérégrinations, il nous fait traverser le temps et revivre les us et coutumes d'une communauté qui a façonné la ville et son art de vivre.

    Exposition jusqu'au samedi 30 septembre 2017 au Chambon-sur-Lignon

    L’exposition s'intéresse aux relations entre juifs et protestants dans l'histoire de France. Du XVIe siècle à nos jours, les destins des juifs et des protestants ont été marqués par des moments de rencontres, que ce soit avec les textes ou avec les hommes.

    La question Némirovsky, de Susan Rubin Suleiman
    Rencontre autour du livre : dimanche 1er octobre 2017, 14h30 au Mémorial de la Shoah, Paris

    Brillante écrivaine juive d’origine russe, redécouverte avec Suite française, lauréat du prix Renaudot 2004, Irène Némirovsky connut le succès dans les années 1930 avant d'être déportée en 1942. Cette biographie apporte un éclairage neuf sur sa vie, son oeuvre et sa réception controversée.

    Avant-première : dimanche 1er octobre 2017, 17h au Mémorial de la Shoah, Paris

    En juillet 1940, les autorités allemandes annexent une partie de la France qui s’étend de la Somme à la frontière Suisse afin d’y constituer des "zones réservées" au service des nazis. Des centaines de juifs étrangers sont alors envoyés depuis la région parisienne jusque dans les Ardennes afin d’y travailler comme ouvriers agricoles.

    Festival Voix étouffées : Mémoires d'exil
    Du dimanche 1er octobre au mardi 14 novembre 2017

    Le Forum Voix Étouffées organise la 8e édition de son festival. Cette année, la programmation sera dédiée aux "Mémoires d'exil". Ce festival s’inscrit dans le projet international "Exil, réfugiés, musique : une mémoire européenne 1933-2017" soutenu par l’Union Européenne.

    Si je reviens un jour. Les lettres retrouvées de Louise Pikovsky
    Conférence : lundi 2 octobre 2017, 18h30 à l'Institut français de Jérusalem

    À partir de lettres retrouvées par hasard, témoins, cousins, et camarades de Louise Pikovsky déroulent le fil de l’histoire tragique d'une famille juive déportée.

    Affiche du film
    Au cinéma mercredi 4 octobre 2017

    Robert Bober se plonge dans la mémoire de son arrière-grand-père qui a vécu dans une Vienne moderne et cosmopolite, dont la réputation fut illuminée et façonnée par les écrivains Stefan Zweig, Joseph Roth et Arthur Schnitzler.

    Le Camp de Drancy, seuil de l’enfer juif. Dessins et estampes, 1942-1947 - Georges Horan-Koiransky
    À paraître jeudi 5 octobre 2017 aux édition Créaphis

    Libéré du camp de Drancy en mars 1943, Georges Horan fixe sur le papier ce dont il fut témoin durant ses huit mois d’internement. Ce recueil de 56 estampes, véritable témoignage graphique sur Drancy, relate avec émotion et talent la misère quotidienne et l’effroi des internés.

    Journal d'un interné. Drancy 1942-1943 - Georges Horan-Koiransky
    À paraître jeudi 5 octobre 2017 aux éditions Créaphis

    Georges Horan-Koiransky est interné au camp de Drancy en 1942-1943. À sa libération, il écrit un texte exutoire, à usage privé. Inédit jusqu'à présent, ce texte apporte un éclairage nouveau sur le camp de Drancy à cette période charnière.

    Retour à Lemberg - Philippe Sands
    Rencontre autour du livre : samedi 7 octobre 2017, 14h à Blois (41)

    Invité à donner une conférence en Ukraine dans la ville de Lviv, autrefois Lemberg, Philippe Sands découvre une série de coïncidences historiques qui vont le conduire aux origines du droit international et au cœur des secrets de son histoire familiale.

    L'ourson de Fred - Iris Argaman
    Atelier pour enfants : samedi 7 octobre 2017, 15h à Blois (41)

    Cet album pour enfants raconte, par la voix de l'ours en peluche qui ne l'a jamais quitté, le parcours de Fred pendant la Seconde Guerre mondiale. Né à Amsterdam dans une famille juive, Fred est confié par ses parents à son grand-père pour échapper aux rafles.

    Détail de la couverture du livre La Shoah en Soissonnais
    Rencontre autour du livre : dimanche 8 octobre 2017, à partir de 14h à Blois (41)

    Professeur documentaliste passionné, Stéphane Amélineau a mené avec des élèves du lycée catholique Saint-Rémy de Soissons (Aisne) une enquête de proximité sur les traces de la Shoah.

    Couverture du livre Une femme face à l'histoire
    À paraître mercredi 11 octobre 2017 aux éditions Belin

    Ce livre retrace le parcours de l'historienne et écrivain Raïssa Bloch, depuis ses premiers engagements politiques et artistiques durant la Révolution russe à sa déportation au camp d'Auschwitz, où elle disparaît. 

     

    Le procès Klaus Barbie. Lyon, 1987
    Exposition jusqu'au dimanche 15 octobre 2017 au Mémorial de la Shoah, Paris

    À l’occasion des 30 ans de cet événement retentissant, l’exposition retrace le déroulement du procès de Klaus Barbie (37 jours d’audience, 107 témoins, 42 avocats). La pièce maîtresse de l’accusation, le télégramme envoyé par Klaus Barbie après la rafle des enfants d’Izieu, sera notamment présentée.

     

    Klaus Barbie. Un procès pour mémoire. Un film de Jérôme Lambert et Philippe Picard
    Avant-première : dimanche 15 octobre 2017, 16h au Mémorial de la Shoah, Paris

    Le 11 mai 1987, après des années de traque, Klaus Barbie se retrouve devant la cour d’assises de Lyon. Pour la première fois en France, un homme est jugé pour crime contre l’humanité. 106 témoins, 40 avocats, 6 semaines d’audience... les médias du monde entier sont là pour couvrir ce procès démesuré. Ce film retrace cet évènement de l’intérieur, avec ceux qui l’ont vécu.

    Représentations du mercredi 18 octobre au samedi 9 décembre 2017 au Théâtre Dejazet, Paris

    Enfants rescapés du ghetto de Varsovie, Paul Felenbok et Wlodka Blit-Robertson sont les témoins vivants d’une histoire qu’ils souhaitent aujourd’hui transmettre. Recueillis et portés à la scène par David Lescot, leurs témoignages croisés sont présentés dans un dispositif dépouillé de tout effet spectaculaire, sans réécriture ni artifice.

    Séminaire organisé par la Maison d'Izieu. Prochaines dates : du 21 au 29 octobre 2017 en Grèce

    La Maison d’Izieu organise un séminaire de formation ouvert aux enseignants et aux professionnels des musées, mémoriaux et archives. La formation se déroule en Espagne, du 18 au 25 avril 2017, et en Grèce, du 21 au 29 octobre 2017.

    Groupe de parole d’anciens enfants cachés, Georges Devereux
    Prochaine réunion : dimanche 22 octobre 2017, 14h au Mémorial de la Shoah, Paris

    Mises en place suite aux attentats terroristes et antisémites de janvier 2015, ces sessions sont animées par les psychologues du Centre Devereux. Elles se tiennent un dimanche par mois au Mémorial de la Shoah.

    Affiche du Petit Prince du Troïm Teater
    Représentations : jeudi 2 et dimanche 5 novembre 2017 à l'Espace Rachi, Paris

    À l'occasion des 70 ans de sa parution, le Troïm Teater a voulu faire résonner le Petit Prince de Saint-Exupéry en yiddish. La troupe propose une adaptation théâtrale entièrement dans cette langue, surtitrée en français.

    L'Arbre, de Hakob Melkonyan
    Projection : mardi 7 novembre 2017, 18h au Cercil, Orléans

    Hakob Melkonyan évoque l’histoire de sa grand-mère, Azniv Martirosyan, seule survivante de sa famille du génocide arménien, en 1915. Le film est centré sur l'histoire et le point de vue des enfants, dont elle fut l'une des rares rescapées. 

    Image de la pièce Eldorado Terezin
    Représentations du mercredi 7 au dimanche 11 novembre 2017, à Colmar (69)

    Claire Audhuy reconstitue la visite du camp de Terezín orchestrée par les nazis pour le Comité International de la Croix-Rouge, en juin 1944. Elle y entrelace On a besoin d’un fantôme, une pièce de théâtre imaginée en 1943 par Hanuš Hachenburg, un garçon de 14 ans interné dans le ghetto.

    Dessin d'enfant illustrant le festival des musiques juives de Lyon
    Du jeudi 9 au dimanche 26 novembre 2017 à Lyon

    Ce festival propose chaque année un programme de concerts et d'animations autour des musiques juives de toutes origines. Cette année, il met en avant l'idée de création. Les traditions musicales des communautés juives à travers le monde seront revisitées par les musiciens d’aujourd’hui. 

    "Est-il des moyens de rendre les Juifs plus utiles et plus heureux ?" Le concours de l’Académie de Metz (1787) - Pierre Birnbaum
    Rencontre autour du livre : jeudi 9 novembre 2017, 19h30 au MAHJ, Paris

    À la fin du XVIIIe siècle, l’utopie révolutionnaire aspire à l’invention d’un homme nouveau tourné vers la Raison. Cette idée trouve une de ses premières formulations dans le fameux Essai sur la régénération physique, morale et politique des Juifs de l’abbé Grégoire, rédigé à l’occasion du concours de l’Académie de Metz, en 1787.

    Les régiments ficelles. Des héros dans la tourmente de 1940. Un film de Robert Mugnerot
    Rencontre : mercredi 15 novembre 2017, 14h au Mémorial de la Shoah, Paris

    L'épopée de 3 régiments de combattants volontaires étrangers qui, en juin 1940, ont arrêté pendant plusieurs jours l’envahisseur allemand aux portes de Paris, en Picardie, dans les Ardennes et en Lorraine. On les appelle "les régiments ficelles" parce qu’ils sont pauvrement équipés et font des miracles avec des bouts de ficelles.

    Affiche de la pièce Nathan le sage
    Représentation : jeudi 16 novembre 2017, 20h à Dardilly (69)

    Chef d’œuvre du théâtre classique allemand, cette pièce du dramaturge Gotthold Ephraim Lessing (1729 - 1781) est un monument de tolérance et de fraternité entre les trois religions monothéistes. Alliage unique de profondeur et de comédie, ce texte est d’une sidérante actualité.

    Young et moi. Tomer Sisley sur les traces du boxeur d’Auschwitz. Un film de Sophie Nahum
    Rencontre : dimanche 19 novembre 2017, 14h au Mémorial de la Shoah, Paris

    L'acteur Tomer Sisley part sur les traces de Victor "Young" Perez. Dans les années 1930, ce jeune homme venu de Tunisie devient champion du monde de boxe. Déporté à Auschwitz, il devra participer à des matchs de boxe organisés pour distraire les SS.

    Alfred Nakache
    Rencontre : dimanche 19 novembre 2017, 15h30 au Mémorial de la Shoah, Paris

    Champion de natation, Alfred Nakache a été arrêté et déporté à Auschwitz en 1943. Aujourd'hui, le nageur Fabien Gilot, retourne sur ses traces...

    Jusqu'au dernier : la destruction des Juifs d'Europe. Une série documentaire de William Karel et Blanche Finger
    Projection de l'épisode 5 : La Solution Finale, mardi 28 novembre 2017, 18h au Cercil, Orléans

    70 ans après la libération du camp d’Auschwitz, cette série en 8 volets explore l'histoire de la Shoah de la montée du nazisme jusqu’à la découverte des camps et ses conséquences dans le monde d'après-guerre. Elle présente les avancées de la recherche historique tout en restant accessible au plus grand nombre.

    Jacqueline Reznik-Elgrably
    Rencontre : jeudi 3 décembre 2017, 14h30 au Mémorial de la Shoah, Paris

    À la mort de sa mère, Jacqueline découvre dans ses affaires les dernières lettres de son père. Arrêté en juin 1941, il les avait écrites depuis le camp de Drancy avant d’être déporté. Avec le soutien de ses proches, elle commence à lever le voile sur des pans entiers de son histoire.

    Dessins assassins ou la corrosion antisémite en Europe (1886-1945)
    Jusqu'au vendredi 15 décembre 2017 au Mémorial de Caen

    Conçue à partir d’affiches de propagande, de cartes postales, de journaux, de livres et d’albums pour enfants appartenant au collectionneur bruxellois Arthur Langerman, cette exposition couvre la période qui va de la fin du XIXe siècle à 1945.

    Jusqu'en décembre 2017 à la Maison de la culture yiddish, Paris

    À l’occasion du centième anniversaire de la mort de Mendele Moykher-Sforim, la Maison de la culture yiddish - Bibliothèque Medem propose une série d'événements consacrés à l'un des fondateurs des littératures yiddish et hébraïque modernes.

    Exposition jusqu'à fin 2017 au Mémorial du camp de Rivesaltes

    Créée à l’occasion du centenaire de l’Oeuvre de Secours aux Enfants, cette exposition est consacrée au sauvetage des enfants juifs durant la Seconde Guerre mondiale. Elle retrace le parcours de 10 enfants cachés et sauvés en France et met en lumière le rôle déterminant joué par l'OSE et les autres institutions sociales juives.

    Le Voyage de Fanny, un film de Lola Doillon 2016
    Projection : jeudi 4 janvier 2018, 15h au Cercil, Orléans

    En 1943, dans la France occupée, Fanny et ses sœurs sont envoyées dans une maison d'enfants de l'OSE. Lors de l'arrivée des nazis en zone italienne, l'OSE précipite le départ d'enfants juifs vers la Suisse. Fanny fait partie d'un de ces groupes d'enfants qui voyageront et devront passer la frontière, seuls.

    Jusqu'au dimanche 21 janvier 2018 à Mayenne

    Le Mémorial des Déportés de la Mayenne organise un cycle culturel consacré à l'engagement des femmes durant la Seconde Guerre mondiale. Autour d'une exposition temporaire, des conférences, des rencontres et des ateliers sont proposés au public.

    Exposition jusqu'au dimanche 28 janvier 2018 au Musée d’art et d’histoire du Judaïsme, Paris

    La découverte exceptionnelle d’une genizah (dépôt rituel d’écrits portant le nom de Dieu) sous le plancher des combles de la synagogue de Dambach-la-Ville (Bas-Rhin) a inspiré cette exposition qui offre aux visiteurs un regard inédit sur le passé des communautés juives rurales en Alsace.

    Réfugiés juifs fuyant l’Europe orientale après-guerre faisant la queue à un centre d’accueil
    2016 / 2017

    En partenariat avec l’Union des Déportés d’Auschwitz, le Farband-Union des Sociétés Juives de France entreprend une recherche sur les Juifs originaires de Pologne qui sont arrivés en France entre 1945 et 1954. Parfois surnommés "Gryners" (les nouveaux arrivés), leur parcours reste largement méconnu.