Menu Rechercher
16 janvier 2014

Au-delà de l’agitation médiatique et des controverses entourant le spectacle de Dieudonné M’Bala M’Bala, la Fondation pour la Mémoire de la Shoah entend poursuivre le travail de fond qu’elle mène depuis plus de 10 ans. Un travail d’éducation dont le pilier est l’Histoire, une action qui refuse toute "concurrence mémorielle" et appelle à la vigilance.