Menu Rechercher

    Vollrath von Maltzan. De Hitler à Adenauer, un ambassadeur - Jean-Marc Dreyfus

    2020 - éditions Vendémiaire
    Texte

    "Demi-juif", ou "Mischlinge", en allemand : tel est le terme forgé en 1935 par les nazis, dans leur folie de classification des races, pour désigner les individus descendant d’un ou deux grands-parents juifs. Issu de la très ancienne aristocratie terrienne du Mecklembourg par son père et de la bourgeoisie juive par sa mère, Vollrath von Maltzan est assigné à cette catégorie.

    S’attachant à retrouver les traces de ce personnage aujourd’hui oublié, qui fut un brillant diplomate, Jean-Marc Dreyfus éclaire ce que put être, dans la tourmente du IIIe Reich, le sort de ces "sang-mêlés". Il relate également le parcours du reste de sa famille, qui connut l’enfer de la persécution, de la déportation et de l’exil pour la branche juive, et s’accommoda du nazisme pour la branche protestante.

    Au plus près des archives et des témoignages de survivants, ce récit est aussi celui de la reconstruction d’après-guerre, quand Vollrath obtient le poste prestigieux de premier ambassadeur de la RFA à Paris. Le pays cherche alors, en mettant au premier plan un homme qui fut menacé par le nazisme, à faire oublier la présence, au sein même du ministère des Affaires étrangères, de hauts fonctionnaires qui, quelques années auparavant, ont été complices du génocide.

    Cette micro-histoire sensible de la Shoah nous plonge au cœur du destin tumultueux d’une famille allemande à travers le XXe siècle.

    Couverture du livre de Jean-Marc Dreyfus "Vollrath von Maltzan. De Hitler à Adenauer, un ambassadeur"

    Paru en août 2020 aux éditions Vendémiaire

    Texte

    Jean-Marc Dreyfus est historien, maître de conférences à l’Université de Manchester et chercheur associé au Centre d’histoire de Sciences Po. Spécialiste de la Shoah et notamment de ses aspects économiques, il a publié, entre autres, Une médecine de mort. Du code de Nuremberg à l’éthique médicale contemporaine (Vendémiaire, 2014).

    Ouvrage paru le 20 août 2020 aux éditions Vendémiaire, avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |