Menu Rechercher

    "Schützlinge des Marschalls"? Kriegsgefangene Juden aus Frankreich und ihre Familien während des Zweiten Weltkrieges - Janine Doerry

    Vient de paraître aux éditions Metropol (Allemagne)
    Texte

    "Protégés du Maréchal"? Prisonniers de guerre juifs de France et leurs familles pendant la Seconde Guerre mondiale

    Dans sa thèse qui vient de paraître en allemand, Janine Doerry examine la situation des prisonniers de guerre juifs de France et de leurs familles et les démarches entreprises notamment par le gouvernement de Vichy pour protéger ce groupe particulier de persécutés. Elle analyse aussi la constitution de la mémoire de ces groupes de prisonniers dans les camps, et à leur retour en France

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, entre 10 000 et 15 000 soldats juifs originaires de France – français, immigrés naturalisés et étrangers – ont vécu l'expérience de la captivité dans les camps des Forces armées allemandes. Ces prisonniers de guerre de France furent exposés aux discriminations antisémites, mais, à quelques exceptions près, traités conformément à la Convention de Genève de 1929 sur les prisonniers de guerre. Paradoxalement, le séjour dans les camps a protégé les prisonniers de guerre juifs de France de la persécution en France. Leur statut de "prisonnier de guerre" a également permis des tentatives de protection de leur famille restée en France contre les mesures antisémites. Mais fin juillet 1944, près de 250 femmes et enfants de prisonniers de guerre juifs sont déportés de Drancy à Bergen-Belsen pour pouvoir être échangés contre des prisonniers de guerre allemands détenus à l'étranger. 

    ▶︎ Lire un résumé de sa thèse en français (pdf) 

    Janine Doerry
    Texte

    Janine Doerry est une historienne allemande dont les recherches portent sur la mémoire des déportés, les camps de travailleurs forcés et en particulier celui de Bergen-Belsen. La FMS a soutenu deux séjours de recherche de Mme Doerry dans le cadre de sa thèse sur les familles de prisonniers de guerre juifs de France pendant la Shoah. 

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a soutenu la parution de cet ouvrage en allemand. 

     

     

    Partager

    | |