Menu Rechercher

    Natalia Romik, une chercheuse sur les traces des cachettes des Juifs en Pologne pendant la Shoah

    Exposition du jeudi 31 mars au dimanche 17 juillet 2022, Varsovie (Pologne)
    Texte

    Natalia Romik, jeune chercheuse polonaise ayant étudié en Grande-Bretagne, mène un projet original et ambitieux : repérer les cachettes utilisées par les Juifs en Pologne et dans le reste de l'Europe centrale et orientale pour échapper aux persécutions nazies. 

    Elle utilise pour ses investigations des techniques ultra-modernes : caméra endoscopique, télémètre à balayage, drone, etc. Mettant à profit sa formation d'architecte, elle parvient à modéliser les cachettes quand il n'en subsiste plus que des traces infimes.

    Depuis septembre 2021, Natalia Romik reçoit une bourse post-doctorale de la Fondation.

    Natalia Romik a été en 2022 une des lauréates du Dan David Prize

    Texte

     

    Ses recherches, à la croisée de plusieurs disciplines, ont intéressé arte qui lui a consacré en 2021 un reportage intitulé "Après l'holocauste, à la recherche des caches secrètes".

    Texte

    Exposition "Hideous. The Architecture of survivaldu jeudi 31 mars au dimanche 17 juillet 2022

    ►Vernissage de l'exposition : jeudi 31 mars 2022 de 12h à 20h. 

    Galerie nationale d’art Zachęta 
    3 place Stanisława Małachowskiego
    Varsovie
    Pologne

     

     

     

     

     

    Partager

    | |