Menu Rechercher

    Cartea Neagra. Le Livre noir de la destruction des Juifs de Roumanie 1940-1944 - Matatias Carp

    Denoël - 2009
    Texte

    Chronique clandestine de la tragédie des Juifs de Roumanie, ce livre est une œuvre unique, élaborée au cœur même de la tourmente. Soixante ans après sa parution à Bucarest, entre 1946 et 1948, Cartea Neagra demeure, de fait, la principale source d’information sur l’extermination sauvage, par l’armée et la gendarmerie roumaines, de plus de 350000 Juifs roumains et ukrainiens. Ce volume, accompagné d’un très substantiel appareil critique et iconographique, constitue la première traduction intégrale en français du livre de Matatias Carp.

    D’un intérêt historique comparable au Livre noir sur l’extermination des Juifs en URSS et en Pologne (1941-1945) de Vassili Grossman et Ilya Ehrenbourg, celui de Matatias Carp se distingue par les conditions extrêmement périlleuses dans lesquelles il a été écrit. Ce jeune avocat juif de Bucarest doublé d’un pianiste de grand talent prend en effet la mesure, dès 1940, de la menace qui pèse sur le judaïsme européen. Il se lance alors, au péril de sa vie et avec sa femme pour seule collaboratrice, dans une folle entreprise : enquêter et collecter en temps réel une sorte d’archive première du génocide.

    Au fil du récit, le lecteur découvrira un véritable enfer, marqué par la diversité insoupçonnée des méthodes de tuerie : pogroms sanglants, fusillades massives en bordure des villages, Juifs brûlés vifs dans d’immenses porcheries, enfants jetés vivants dans des puits, marches de la mort dantesques, abattage et vente des déportés aux paysans les plus offrants.

    Ce livre lève le voile sur un chapitre encore mal connu de la Shoah à l’Est de l’Europe. Il a été traduit avec le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Commander le livre auprès de la librairie du Mémorial de la Shoah
     

    Partager

    | |