Menu Rechercher

    Tout de moi ne disparaîtra pas - Joanna Grudzinska

    Projection : mercredi 23 novembre 2022, 20h au mahJ (Paris)
    Texte

    Zuzanna Ginczanka est née en 1917, en pleine révolution russe à Kiev, qui devient alors capitale de l’Ukraine soviétique. Elle grandit dans la toute jeune Pologne indépendante, une région de l’Ukraine actuelle, avant de monter à Varsovie pour y accomplir son destin littéraire. Mais la Seconde Guerre mondiale éclate et la force à partir se cacher à Lviv, envahie par la Russie soviétique puis prise par les nazis en 1941. Trois ans plus tard, elle meurt assassinée dans une prison de Cracovie, à l’âge de 27 ans, avec sa meilleure amie Blumka Fradis, suite à une dénonciation de leur voisine.

    Le film prend le parti audacieux de raconter la courte vie de cette étoile de la poésie polonaise, à l'envers, de sa mort à sa naissance. Il s'ouvre ainsi sur son destin tragique : sa condamnation à mort due à sa condition de femme juive déclarée comme telle. Pourtant, jusqu'au bout de sa vie, Zuzanna Ginczanka niera être juive, ne voulant être reconnue que comme femme et poète.

    Zuzanna Ginczanka appartient à la première génération de l’intelligentsia juive formée en Pologne : elle n'a que 19 ans quand elle publie ce qui restera son seul recueil de poésies, des textes sensuels, féministes et révoltés : O centaurach (Sur les Centaures, 1936), qui feront forte impression en Pologne.

    Revenant sur les lieux de la brève vie de la poétesse, la réalisatrice confronte ses textes d'une très grande force, dits par une comédienne, avec la lecture des archives et d'autres témoignages qui permettent de retracer la vie et le parcours de cette jeune femme traquée par les nazis, et offrent différentes perspectives sur les événements qui lui arrivent. Son poème Non omnis moriar sera retenu comme une pièce à charge dans le procès de la dénonciatrice de Zuzanna Ginczanka en 1946.

    Texte

    France, Pologne, documentaire, 77 min, Les Films du Bilboquet, Vertigo, 2022.

     

    Projections

    • Jeudi 10 novembre 2022, 19h - dans le cadre du Mois du film documentaire

    Mémorial de la Shoah
    17, rue Geoffroy-L'Asnier
    75004 Paris

    Gratuit sur réservation

    En présence de la réalisatrice.

    En conversation avec Ania Szczepanska, réalisatrice et maîtresse de conférences en histoire du cinéma à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
     

    • Mercredi 23 novembre 2022, 20h

    Projection suivie d'un débat avec la réalisatrice, Joanna Grudzinska, et l'actrice principale du film, Agnieszka Przepiorska - animé par Mathieu Lericq. 

    Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
    Hôtel de Saint-Aignan
    71, rue du Temple
    75003 Paris

    sur réservation

     

    Partager

    | |