Menu Rechercher

    Mémorial du camp de Noé

    Inauguration : vendredi 22 octobre 2021 à 10h45 à Noé (31)
    Texte

    Entre 1940 et 1944, environ 3000 personnes (principalement des Juifs et des républicains espagnols) ont été enfermées dans le camp de Noé. Plus de 300 internés y ont perdu la vie.

    En août et septembre 1942 ainsi qu'en mai 1944, 715 Juifs (hommes, femmes et enfants) furent envoyés vers le camp de Drancy puis déportés principalement vers le centre de mise à mort d’Auschwitz-Birkenau.

    En 1944, environ 300 prisonniers - apatrides, républicains espagnols, résistants, réfractaires du STO ou raflés lors de contrôles policiers - furent déportés vers les camps de concentration de Dachau, Ravensbrück et Buchenwald.

    Ce lieu de détention arbitraire qui dépendait de l'État Français de Vichy fut un maillon de l'univers concentrationnaire, une antichambre de la déportation vers les camps et centres d'extermination nazis.

    Camp de Noé 

    Le camp de Noé. Photo : Mairie de Noé.

    Texte

    En partenariat avec la mairie de Noé, le projet de mémorial a été porté par l'association Mémorial de Noé qui regroupe l'AAGEF-FFI, le Crif Toulouse Midi-Pyrénées, les Fils et filles de Tués et Yad Vashem.

    La Fondation pour la Mémoire de la Shoah a participé au financement de ce projet.

    Le mémorial du camp de Noé

    Vue d'artiste du mémorial. Photo : Association Mémorial de Noé.

    Texte

    Inauguration

    En présence de Serge et Beate Klarsfeld

    Vendredi 22 octobre 2021, 10h45

    Rue du château d'eau (au carrefour avec la rue des cèdres)
    31410 Noé

    Invitation (pdf)

    Partager

    | |