Menu Rechercher

    L'héritage d'Aristides - Patrick Séraudie

    2021
    Texte

    Aristides de Sousa Mendes est nommé consul général du Portugal à Bordeaux en août 1938, à 53 ans. Voyant arriver par milliers des réfugiés menacés par les nazis dès 1939, il prend le 17 juin 1940 une décision qui va faire basculer sa vie. En ouvrant les portes du consulat, il désobéit aux ordres du premier ministre portugais, le dictateur Salazar et à sa circulaire du 11 novembre 1939 qui interdisait l’entrée au Portugal aux juifs, aux apatrides et aux opposants politiques.

    Sousa Mendes, au mépris du risque pour lui, et sa famille de 14 enfants, commence à délivrer massivement passeports et visas. En 9 jours, il va permettre ainsi à 34 000 personnes dont 10 000 Juifs d'échapper à la barbarie nazie

    Rappelé au Portugal dès juillet, il est destitué de l’ensemble de ses droits, sa carrière brisée, sa famille disloquée et condamnée à l'exil, et il achèvera sa vie en 1954 dans la misère et l'indifférence. Sur son lit de mort, il dit à son neveu : "Je n'ai rien à vous laisser sauf mon nom et il est propre." 

    Henri Dyner avait 3 ans en 1940 quand ses parents Eliezar et Sprince ont reçu des visas de Sousa Mendes, leur permettant de fuir aux États-Unis, où il vit toujours.  

    Texte

    En retraçant l'histoire du diplomate, ce film questionne la transmission de cette action remarquable mais si chèrement payée. Il donne la parole aux enfants et petits-enfants de réfugiés sauvés par le consul, mais aussi à ses descendants. 

    Aristides de Sousa Mendes a été reconnu Juste parmi les nations dès 1966, l'un des deux seuls Justes du Portugal, mais son pays natal n'a réhabilité son nom qu'après la dictature, en 1986. 

    Bande-annonce du film "L'héritage d'Aristides" de Patrick Séraudie

    Texte

    Documentaire, France, 2021, 52 mn, Pyramide Production / France Télévisions

    Ce film a été soutenu par la Fondation pour la Mémoire de la Shoah. 
     

    Diffusion 

    Lundi 17 mai 2021, 22h55 sur France 3 Nouvelle-Aquitaine

    À voir en ligne sur le site de France 3 Nouvelle Aquitaine

     

    Partager

    | |