Menu Rechercher

    Des pavés à la mémoire des enfants d'Izieu nés en Belgique

    Inauguration en avril 2016 à Bruxelles et Liège
    Texte

    L'association belge pour la mémoire de la Shoah et la Maison d’Izieu - Mémorial des enfants juifs exterminés, travaillent ensemble pour honorer la mémoire des 13 enfants d’Izieu originaires de Belgique. Des pavés de mémoire, appelés aussi "Stolpersteine" (pierre d'achoppement), ont été posés devant le domicile belge de 5 d'entre eux.

    Ils ont été inaugurés en présence d'élèves ayant travaillé sur l'histoire de la Shoah.Les 13 enfants d'Izieu nés en Belgique ont fui l'arrivée des nazis pour se réfugier en France avec leur famille. En septembre 1940, ils se sont trouvés frappés par les lois antisémites du gouvernement de Vichy visant les "Juifs étrangers" et pour la plupart internés dans les camps du sud de la France, comme celui de Rivesaltes.

    Fuyant les nazis et leurs collaborateurs, ces 13 enfants ont en commun d'avoir été cachés à Izieu à un moment donné de leur clandestinité. Ce petit village de l'Ain est situé en "zone italienne" quand la "colonie des enfants réfugiés de l’Hérault" s’y installe au printemps 1943 jusqu’au 6 avril 1944.

    Sur ces 13 enfants passés par la Maison d’Izieu, il en restait 10 quand le 6 avril 1944 au matin, le responsable de la Gestapo de Lyon, le SS Klaus Barbie, est venu rafler la colonie d'Izieu. Au total, 44 enfants et 6 accompagnateurs ont été arrêtés puis déportés rapidement vers le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau où ils ont été gazés.

    Photo : Association pour la Mémoire de la Shoah

    Texte


    Inauguration de 5 pavés de mémoire

    Jeudi 21 avril 2016 à Bruxelles

    Inauguration des pavés à la mémoire de Paulette Heber et de Nina Aronowicz, originaires des communes de Saint-Josse-ten-Noode et de Schaerbeek à Bruxelles

    Vendredi 22 avril 2016 à Liège

    Inauguration des pavés à la mémoire d'Albert et Marcel-Mayer Bulka, et d'Alec Bergman, originaires de Liège


    Ce travail de mémoire et de transmission est réalisé en partenariat avec le Consulat général, le Service culturel de l’Ambassade de France en Belgique et les deux Lycées français de Belgique. Il reçoit le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

     



    L’Association pour la Mémoire de la Shoah a entrepris depuis 2009 de faire poser en Belgique, devant les lieux où vécurent des personnes déportées, des pavés de laiton créés par l’artiste allemand Günter Demnig. De telles initiatives existent un peu partout en Europe, où plus de 56 000 pavés ont déjà été posés. En Belgique, il y en a 278 à ce jour.

    Page Facebook de l'association


    La Maison d’Izieu - Mémorial des enfants juifs exterminés a pour mission de susciter la réflexion en France et en Europe sur le crime contre l’humanité et les circonstances qui l’engendrent. À travers l’évocation des enfants juifs d’Izieu et de leurs éducateurs, elle développe un travail pédagogique contre toute forme d’intolérance et de racisme. Elle a été inaugurée en avril 1994 par le Président de la République François Mitterrand.

    Site de la Maison d’Izieu

    Partager

    | |