Menu Rechercher

    4928 ou le Voyage en Suisse de Rosette W. Une pièce de Michel Beretti

    Présentée fin 2016 au Théâtre Tumulte à Neuchâtel
    Texte

    Septembre 1943, Rose Wolczak, âgée de quinze ans, entre illégalement en Suisse avec un groupe d’enfants juifs. Trois semaines plus tard, à l’issue d’une série d’interrogatoires menés par la police militaire, elle est expulsée pour « débauche morale ». Capturée par une patrouille allemande, elle est déportée à Auschwitz où elle est gazée dès son arrivée.

    De cette tragédie minuscule dans l’immense drame de la guerre et de la Shoah, il ne reste que les 27 pièces d’un mince dossier déposé aux Archives cantonales de Genève sous le no. 4928, trois photographies et de rares traces administratives. Si le fonds de l’Arrondissement territorial genevois, avec le dossier 4928, n’avait pas été sauvegardé par hasard, on n’aurait jamais rien su des conditions du refoulement de Rose Wolczak.

    Une circulaire de Berne interdisait pourtant le refoulement des jeunes filles de moins de seize ans. Alors que s’est-il passé ? Comment la victime d’atteintes sexuelles commises sur mineure a-t-elle pu devenir coupable au terme d’un procès d’inquisition
    sans juge ni avocat ? Est-ce parce que la jeune fille avait mis en cause quatre gendarmes d’armée suisses ? Beaucoup d’ombres demeurent, et d’interrogations.

    « 4928 ou le Voyage en Suisse de Rosette W. » : une dizaine de comédiens décident de se pencher sur ce dossier et d’en faire un spectacle théâtral. La plupart sont des amateurs, quelques-uns des professionnels. Ce groupe, c’est celui de l’atelier amateurs du Théâtre Tumulte de Neuchâtel, dirigé par Jean- Philippe Hoffman et Monique Ditisheim : la Comédie de Serrières.

    Michel Beretti a reçu une bourse d’aide à l’écriture de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.

    Partager

    | |