Menu Rechercher

    Personne ne m'aurait cru, alors je me suis tu. Un récit théâtral de Sam Braun

    Première représentation en 2010
    Texte

    Cette pièce est l'adaptation théâtrale du récit de Sam Braun, un survivant de la Shoah. Adapté, mis en scène et interprété par Patrick Olivier, ce récit commence à Clermont-Ferrand où Sam, âgé de 16 ans, est arrêté par la milice française avec son père, sa mère et sa petite sœur de 10 ans et demi. Très vite, il partira pour Drancy, puis Auschwitz-Monowitz. Le 18 janvier 1945, il sera entraîné dans les "marches de la mort" durant quatre mois jusqu’à sa libération à Prague par des membres de la Résistance tchécoslovaque.

    Il aura fallu 40 ans à Sam Braun pour témoigner. Une traversée du silence précieuse pour sortir d'Auschwitz et revenir à la vie. Une prise de parole vécue comme une seconde libération qui au fil du temps a forgé une certitude : la nécessité du "travail de mémoire" pour que la vie et l'espérance triomphent de la barbarie.

    Personne ne m'aurait cru, alors je me suis tu. Un récit théâtral de Sam Braun

    Photo - Compagnie De Nox A Lux

    Texte

     
    Adaptation théâtrale, interprétation, mise en scène : Patrick Olivier

    Production : Compagnie De Nox A Lux 
    Co-production : Compagnie En Toutes Libertés

    Monté en 2011 au Théâtre de L’Épée de Bois, ce spectacle a reçu le soutien de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.
     

    Partager

    | |